• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Apprentissage

L’ouïe, principale source des émotions des enfants

Contrairement aux adultes dont les émotions résultent principalement de ce qu’ils voient, celles des enfants sont plutôt héritées de ce qu’ils entendent.

L’ouïe, principale source des émotions des enfants franz12/iStock

  • Publié le 27.01.2021 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les adultes sont émus par ce qu'ils voient, les enfants le sont par ce qu'ils entendent
  • En période de confinement lorsque toute la famille reste à la maison, il est donc essentiel d'être attentif à ce que les enfants peuvent entendre

Les sources des émotions des enfants et des adultes ne sont pas les mêmes. Si les émotions adultes sont principalement issues de ce qu’ils voient, les enfants donnent la priorité à ce qu’ils entendent, affirment des chercheurs du département de psychologie de l'université de Durham en Angleterre. Dans une étude parue début janvier dans le Journal of Experimental Child Psychology, la première en son genre, ils estiment que leurs résultats pourraient profiter aux parents qui gèrent actuellement l'apprentissage à domicile et aux éducateurs professionnels en améliorant leur compréhension de la façon dont les jeunes enfants apprennent ce qui se passe autour d'eux.

Aider à comprendre les émotions des personnes autistes

Les chercheurs ont examiné comment les enfants captent les émotions d’une situation. “Notre étude a révélé que les jeunes enfants comptent trop sur ce qu'ils entendent pour porter des jugements sur les émotions d'une situation, a observé le Paddy Ross, auteur principal et professeur au département de psychologie de l'université de Durham. Avec autant d'enfants qui passent beaucoup plus de temps à la maison actuellement, il est très utile de considérer ce qu'ils peuvent entendre et capter.” La recherche peut également fournir de nouvelles voies pour comprendre la reconnaissance émotionnelle chez les enfants ayant des problèmes de développement tels que l'autisme, avancent les chercheurs. “Il pourrait également y avoir des applications sur la façon de rendre l'apprentissage en ligne plus efficace ainsi que sur notre compréhension de la façon dont les enfants ayant des défis tels que l'autisme peuvent détecter et comprendre les émotions”, ajoute Paddy Ross.

L’équipe de scientifiques a mené deux expériences avec des volontaires de trois catégories d’âge : des 7 ans et moins, des 8 à 11 ans et des 18 ans et plus. Les chercheurs ont projeté des images d’humains avec des visages flous pour les stimuli visuels et des voix humaines pour les stimuli auditifs. Les stimuli ont été présentés à la fois seuls et dans des combinaisons correspondantes et contrastées. Chaque participant a ensuite dû décrire quelle est l’émotion dominante pour chacun des stimuli. Les résultats ont montré que lorsque les stimuli visuels et auditifs sont combinés, les adultes fondent leur évaluation émotionnelle sur ce qu'ils voient tandis que les jeunes enfants donnent la priorité à ce qu'ils entendent.

La parole plutôt que le visuel 

Les groupes d’âge ont obtenu des résultats similaires lorsqu'ils ont été présentés avec des stimuli visuels et auditifs isolés ou lorsque les stimuli ont été combinés. Quand les participants ont dû ignorer la voix et fonder leur jugement sur les stimuli corporels, les chercheurs ont constaté que les performances des enfants ont été nettement inférieur à celles des adultes alors que les émotions affichées dans les stimuli visuels et auditifs ne correspondaient pas. Les enfants ont également obtenu un score nettement inférieur au niveau de chance, “indiquant qu'ils ne se contentent pas de deviner mais qu'ils sélectionnent l'émotion parlée plutôt que le visuel, bien qu'on leur ait dit de l'ignorer”, ont écrit les chercheurs.

Les chercheurs prévoient désormais de déterminer si les jeunes enfants comptent toujours sur ce qu'ils peuvent entendre lorsque des expressions faciales humaines sont présentes et lorsque les voix humaines sont remplacées par de la musique véhiculant des émotions similaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES