Publicité

QUESTION D'ACTU

Audition

Les bruits blancs peuvent rendre l'ouïe plus fine

Lorsqu'elle est en bruit de fond, cette gamme sonore où toutes les fréquences sont identiques permet de mieux distinguer les autres bruits qui nous entourent, même lorsque leurs fréquences sont très proches et quasiment imperceptibles.

Les bruits blancs peuvent rendre l'ouïe plus fine StudioM1/iStock

  • Publié 18.11.2019 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


D’abord perçu comme un concept vague, le bruit blanc est devenu une partie de la vie des gens qui recherchent quelques instants de clarté. Il s'avère que la clarté associée au bruit blanc peut aider beaucoup de personnes à mieux entendre. Selon des chercheurs de l'université de Bâle, l'écoute d'un bruit blanc constant en arrière-plan permet de mieux cibler les sons purs. Les résultats de l'étude, publiés dans Cell Reports, pourraient également être appliqués au développement d'implants cochléaires. 

Même si notre compréhension de la façon dont les signaux acoustiques sont perçus et traités est limitée, il est clair que mieux nous distinguons un large éventail de sons, meilleure est notre audition. La question est de savoir comment le cerveau passe au crible la pléthore de sons que nous entendons et distingue ceux qui sont pertinents. 

Tout est dans la tête

Sous la direction du docteure Tania Rinaldi Barkat du département de biomédecine de l'université de Bâle, des chercheurs ont examiné les fondements neuronaux de la perception sonore et de la discrimination dans un environnement riche en sons divers. L'équipe de recherche s'est concentrée sur le cortex auditif, la partie du cerveau qui traite les sons. Les modèles d'activité révélés après l'étude d'un cerveau de souris ont également été étudiés. Pour le test, les souris ont été soumises à l’écoute de 37 sons différents. Ils se sont aperçus que plus les sons sont proches dans le spectre des fréquences, plus il est difficile de les distinguer. Au début de l'étude, les chercheurs ont pensé que des sons supplémentaires rendraient la tâche encore plus difficile. En revanche, ils ont constaté que la capacité du cerveau à distinguer de subtiles différences de tonalité s'améliorait lorsque du bruit blanc était joué en arrière-plan. 

Les chercheurs ont découvert que le bruit blanc limitait dans une large mesure l'activité des cellules nerveuses du cortex auditif, ce qui aiguisait la perception des sons purs. “Lorsqu’il y a moins de chevauchement entre les neurones, cela produit des représentations sonores plus distinctes” indique le professeure Tania Rinaldi Batkat.

Les résultats pourraient être utilisés pour améliorer la perception auditive. De plus, un tel effet pourrait être recréé dans les implants cochléaires pour améliorer l'audition des utilisateurs. 

Qu'est-ce que le bruit blanc ?

La perception générale est que le bruit blanc est le bruit du vent, du bruissement des arbres, des vagues ou de la pluie. Le bruit blanc est un son aléatoire avec la même intensité dans toute sa gamme de fréquences. Parce qu'il englobe toutes les fréquences sonores, il est souvent utilisé pour masquer d'autres sons, créant un effet apaisant. 

Une autre recherche publiée dans JAMA Otolaryngology suggère que le bruit blanc pourrait causer des changements dans les connexions neurales du cerveau qui nous aident à percevoir les sons, ce qui nous expose à des conditions comme l'acouphène et la démence. Le bruit blanc est un amalgame de toutes les fréquences audibles à l'oreille humaine. Puisqu'il peut masquer d'autres sons, il est recommandé aux patients souffrant d'acouphènes. Toutefois, les résultats ne sont pas encore concluants. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité