• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Atteinte au cerveau

Le coronavirus est bien capable d'infecter les neurones de notre cerveau

Selon une nouvelle étude, le virus responsable de la Covid-19 est capable d'infecter les neurones. Ce phénomène pourrait expliquer la perte d’odorat, les maux de tête et peut-être même les AVC de certains patients.

Le coronavirus est bien capable d'infecter les neurones de notre cerveau istock / iLexx

  • Publié le 17.01.2021 à 13h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Maux de tête, perte d’odorat, accidents vasculaires cérébraux (AVC)... Ces symptômes neurologiques de la Covid-19 sont connus des scientifiques, mais ils ne savent pas précisément les raisons de leur développement. Une étude internationale, publiée le 12 janvier dernier dans la revue Journal of Experimental Medicine, propose une nouvelle explication à ces atteintes neurologiques de la Covid-19. Elles seraient liées au fait que le virus responsable de la Covid-19, le SARS-CoV-2, infecte les neurones de certains patients.

Le SARS-CoV-2 pénètre dans les neurones et s’y multiplie

Les chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), de l’Université de la Sorbonne à Paris, de l'Université de Yale aux Etats-Unis, de l’hôpital Pitié-Salpêtrière AP-HP ainsi que du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à l’Institut du Cerveau ont travaillé ensemble pour parvenir à ces conclusions. Ils ont utilisé trois analyses différentes : une sur des souris, une deuxième sur des cellules cérébrales cultivées en laboratoire et la dernière sur des tissus cérébraux de patients décédés de la Covid-19.

Chez les souris tout d’abord, les régions du cerveau infectées par le virus ont connu un important remodelage au niveau du réseau vasculaire cérébral. C’est la première fois que ce phénomène est observé. Ensuite, dans les cellules cérébrales cultivées en laboratoire, les chercheurs estiment que le SARS-CoV-2 pénètre dans les neurones et s’y multiplie. Les cellules infectées ne sont pas détruites mais subissent un changement métabolique notable. Quant aux autres cellules du cerveau - situées à proximité de celles infectées par le SARS-CoV-2 -, elles sont privées d’oxygène et meurent. Enfin, le virus a aussi été retrouvé dans les neurones des patients décédés de la Covid-19.

L’inconnu reste le chemin emprunté par le virus pour arriver jusqu’au cerveau

Selon un communiqué de presse publié sur le site de l’Inserm : “dans leur ensemble, ces résultats confirment le tropisme cérébral du SARS-CoV-2 et sa capacité à infecter les neurones. Ils suggèrent également que les symptômes neurologiques observés dans la Covid-19 pourraient être une conséquence de cette atteinte directe du système nerveux central”.

Selon les chercheurs, il serait possible d’éviter l’infection neuronale en bloquant la protéine ACE2 - présente à la surface des cellules - avec des anticorps ou du liquide céphalo-rachidien d’un patient atteint de la Covid-19. La protéine ACE2 serait utilisée par le virus pour entrer et se fixer dans l’organisme, notamment sur les poumons. Néanmoins, pour les neurones, le rôle de cette protéine comme voie d’entrée reste encore à prouver.

Reste donc à déterminer comment le virus pénètre dans les neurones. Des études devraient être menées au cours des prochains mois afin de connaître le chemin emprunté par le SARS-CoV-2 pour arriver jusqu’au cerveau.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES