• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alternative au bypass

Obésité : un dispositif électronique qui coupe l'appétit

Un petit appareil sans fil pour lutter contre l'obésité : c'est la proposition de chercheurs texans qui ont conçu un système capable d'agir sur notre sensation de satiété.

Obésité : un dispositif électronique qui coupe l'appétit huettenhoelscher

  • Publié le 11.01.2021 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le dispositif agit sur la sensation de satiété à travers une lumière dirigée sur le nerf vague
  • Il propose une solution moins invasive que le pontage gastrique pour lutter contre l'obésité

Créer un appareil capable d'agir sur les terminaisons nerveuses vagues, qui régulent l'appétit. C'est l'idée de ces chercheurs de l'université du Texas A&M, dont les travaux sont décrits dans la revue Nature Communications. L'objectif était de concevoir un dispositif pouvant aider à perdre du poids et nécessitant une procédure opératoire plus simple pour son implantation et moins invasif que le pontage gastrique (bypass).

La taille de leur dispositif mis au point n'excèderait pas un centimètre et procurerait une sensation de plénitude en stimulant les terminaisons du nerf vague par la lumière. Contrairement aux autres appareils qui nécessitent un cordon d'alimentation, leur dispositif est sans fil et peut être contrôlé de l'extérieur à partir d'une source de radiofréquence distante.

"Notre dispositif a le potentiel de stimuler des terminaisons nerveuses spécifiques dans l'estomac et de réduire l'intervention chirurgicale dans les conditions gastriques difficiles, ce qui, à l'avenir, peut être extrêmement bénéfique pour les personnes ayant besoin d'une chirurgie de perte de poids spectaculaire", avance le Dr Sung II Park, professeur adjoint au département de génie électrique et informatique qui a dirigé l'étude. 

Un outil plus confortable pour le patient

Ces dernières années, le nerf vague a fait l'objet d'une grande attention en tant que cible pour le traitement de l'obésité. Des dispositifs médicaux pour stimuler les terminaisons du nerf vague existent déjà, mais fonctionnent à partir de fils reliés à une source de courant (les chocs électriques activent les extrémités du nerf). Un dispositif sans fil présente donc l'avantage d'être moins encombrant et plus confortable pour le patient.

"Malgré l'avantage clinique d'avoir un système sans fil, aucun appareil n'a à ce jour la capacité de reproduire une manipulation chronique et durable spécifique au type de cellule de l'activité des neurones à l'intérieur de tout autre organe que le cerveau", explique toutefois le Dr Park. 

Son équipe a eu recours à des outils génétiques pour exprimer les gènes qui répondent à la lumière dans des terminaisons spécifiques du nerf vague in vivo. Les scientifiques ont ensuite conçu le petit dispositif en y insérant des micro LED près de l'extrémité et une tige flexible pour le fixer à l'estomac. 

"Notre nouvel outil permet maintenant d'interroger la fonction neuronale dans les systèmes nerveux périphériques d'une manière qui était impossible avec les approches existantes", conclut le Dr Park. 


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité