• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

e-santé

Les appareils connectés peuvent faire la distinction entre la grippe et la Covid-19

Grâce aux relevés de rythme cardiaque effectués par les montres et bracelets connectés, il est possible de déterminer si une personne est atteinte par la Covid-19 ou par la grippe, car le cœur ne réagit pas de la même manière dans les deux cas. 

Les appareils connectés peuvent faire la distinction entre la grippe et la Covid-19 iStockphoto.com/AndreyPopov

  • Publié le 23.12.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Grâce aux relevés cardiaques, il est possible de faire la distinction entre le grippe et la Covid-19.
  • D'autres symptômes visibles dans les relevés cardiaques, comme l'essoufflement, distinguent très nettement les deux maladies.

Les appareils connectés et les traqueurs d’activité changent la vie de ses utilisateurs. Grâce aux données collectées sur leur activité physique quotidienne, sur leur rythme cardiaque voire même sur leur sommeil, il est possible de dresser un portrait assez fidèle de l’état de santé d’une personne. En se basant sur ces données, des chercheurs d’Evidation Health (Etats-Unis) ont pu analyser les tendances de la fréquence cardiaque, du nombre de pas et de la durée des symptômes entre les patients atteints de grippe et ceux atteints de Covid-19. Ils ont compilé ces résultats qui ont été publiés le 12 décembre 2020 dans la revue Patterns. 

Un essoufflement et un pic de la fréquence cardiaque

Pour cette étude, les chercheurs se sont intéressés à 7 000 participants porteurs d’objets connectés tels que des montres ou des bracelets. En analysant les données relatives à ces porteurs, deux groupes distincts ont pu être mis en évidence: ceux qui avaient la grippe et ceux qui avaient contracté la Covid-19. Ainsi, les deux groupes présentaient des fréquences cardiaques similaires au repos et des diminutions du nombre moyen de pas. La principale différence qui a permis de les distinguer concerne les personnes atteintes par la Covid-19, qui avaient des symptômes qui duraient plus longtemps et qui atteignaient un pic cardiaque plus tardivement que les porteurs de la grippe.

Il est surprenant de voir que de nombreux tests de dépistage à l'entrée des bâtiments sont tous basés sur la température, car beaucoup de personnes ne développent pas de fièvre immédiatement et il y a tant de choses qui provoquent de la fièvre autres que la Covid-19, indique Luca Foschini, co-fondateur d'Evidation Health. Un pic énorme de la fréquence cardiaque au repos est un indicateur plus sensible de la Covid. Pour les personnes disposant d'un système de suivi des activités, vous pourriez leur demander la permission de partager ces informations à des fins de dépistage, tout comme pour prendre la température.

Grâce à ces résultats, il a été possible de confirmer que certains symptômes, comme l’essoufflement, sont caractéristiques de la Covid-19 et non de la grippe. De plus, ils ont également examiné les effets de chaque maladie sur la diminution du nombre de pas quotidiens, et ont constaté qu’ils duraient beaucoup plus longtemps pour la Covid que pour la grippe, sûrement à cause de l’essoufflement rapide qui survient après le moindre effort chez les personnes infectées par le coronavirus. 

Des mesures à affiner 

Nous avons utilisé le nombre de pas pour mesurer le changement de mobilité, car on bouge moins quand on est malade, explique Luca Foschini. Par rapport à leur base de référence, le nombre de pas n'est pas revenu à la normale pour les personnes atteintes de Covid, même après trois ou quatre semaines.

Toutefois, bien que ces résultats puissent être utiles pour détecter de manière précoce les porteurs d’une maladie, les chercheurs émettent quelques réserves sur la méthode, notamment parce que la grippe et les autres maladies grippales pourraient être des sources potentielles de faux positifs. “Quiconque conçoit ces systèmes de détection doit se méfier des autres affections et s'attacher non seulement à distinguer les cas Covid des cas sains, mais aussi à distinguer les cas Covid de toutes les autres maladies, y compris la grippe, tempère Luca Foschini. Seul un Américain sur cinq porte un objet connecté sur lui, et ces 20% ne sont pas répartis de manière égale. Nous devons orienter la recherche vers des solutions qui peuvent bénéficier à tous de manière égale.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité