• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Expérimentation chez le porc

Transplantation : des organes humains greffables grâce aux cellules souches de porc

Face à la demande croissante de greffes humaines et au nombre insuffisant de donneurs, des scientifiques se tournent vers d’autres méthodes pour pallier cette pénurie. C’est notamment le cas de ces chercheurs qui expérimentent les greffes de foie à partir de cellules souches porcines.

Transplantation : des organes humains greffables grâce aux cellules souches de porc Rost-9D

  • Publié le 20.12.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En injectant des cellules souches de porcs dans des embryons, les chercheurs espèrent prochainement développer des organe vitaux transplantables chez l'humain, tel que le foie.

Cette méthode, appelée culture d'organes humains transplantables, est décrite dans la revue Stem Cell Reports et développée par des chercheurs américains de l'université du Maryland (UMD). Il s’agit d’injecter des cellules souches de porcs dans des embryons, ce qui pourrait contribuer à développer un organe vital transplantable chez l'humain, tel que le foie. 

Cette étude représente un premier pas vers la culture d'organes humains entièrement transplantables chez le porc. "Ce document prépare le terrain pour toutes nos recherches futures. Nous ne pouvions pas vraiment commencer à travailler avec des humains, alors nous avons commencé par le transfert de porc à porc en travaillant avec les cellules souches et en les transplantant dans d'autres porcs, afin de suivre l'évolution et de s'assurer de la sûreté du processus", expliquent les auteurs de l'étude. 

Des recherches similaires sur des rongeurs au Japon

L’un des auteurs correspondants de l’étude, Bhanu Telugu et vétérinaire de formation, a fondé la start-up Renovate Biosciences Inc, qui a pour objectif d'exploiter le potentiel des cellules souches pour traiter des maladies mortelles soit en évitant complètement le besoin de transplantations, soit en créant un nouveau canal grâce à la culture d'organes humains transplantables.

Si la méthode décrite s’avère concluante avec les transplantations de foie, les scientifiques envisagent de l’étendre à d’autres organes vitaux comme le pancréas et les poumons.

La culture d'organes humains transplantables dans des embyrons animaux est expérimentée ailleurs dans le monde, notamment au Japon. Le gouvernement de ce pays d'Asie autorise en effet depuis août 2019 la culture de cellules humaines à partir d'embryons de rats et de souris.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité