• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Remdesivir-baricitinib, le cocktail idéal pour traiter la Covid-19 ?

L’association de l’anti-inflammatoire baricitinib avec l’antiviral remdesivir semble accélèrer la récupération des personnes hospitalisées pour une infection à la Covid-19.

Remdesivir-baricitinib, le cocktail idéal pour traiter la Covid-19 ? digicomphoto/iStock

  • Publié le 15.12.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les deux médicaments ont permis de réduire la durée d’hospitalisation des patients infectés de 7 à 8 jours.
  • Les patients qui nécessitent de l'oxygène à haut débit ou une ventilation non invasive pendant leur hospitalisation semblent avoir eu le plus grand bénéfice avec un délai médian de récupération raccourci de 10 jours à 18 jours.

Une association de médicaments semble prometteuse contre la Covid-19. La combinaison de l’anti-inflammatoire baricitinib et de l’antiviral remdesivir semble réduire le temps de récupération des personnes hospitalisées pour la Covid-19. Les résultats des essais cliniques menés par des chercheurs américains ont été publiés le 11 décembre dans le New England Journal of Medicine.

Réduction de la durée de récupération

Les deux médicaments ont permis de réduire la durée d’hospitalisation des patients infectés de 7 à 8 jours. Les patients qui nécessitent de l'oxygène à haut débit ou une ventilation non invasive pendant leur hospitalisation semblent avoir eu le plus grand bénéfice avec un délai médian de récupération raccourci de 10 jours à 18 jours. Après deux semaines de traitement, l’état des participants s’est considérablement amélioré. Les participants à l’étude qui ont reçu les deux traitements ont également eu un peu moins d'effets indésirables graves. L’essai randomisé ACTT-2 a débuté le 8 mai dernier et a porté sur 1 033 volontaires provenant de huit pays.

Le remdesivir continue à être au centre des traitements potentiels contre la Covid-19 et fait tour à tour figure de solution efficace et de faux espoir. Le 20 novembre dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé de ne pas administrer l’antiviral pour traiter les patients hospitalisés, pointant la dangerosité des effets secondaires.

Une étude clinique plus approfondie  

Le baricitinib est un anti-inflammatoire, utilisé dans plus de 70 pays comme traitement pour les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que, étant donné que de nombreux symptômes graves du Covid-19 sont causés par une réponse inflammatoire mal régulée, une thérapie conçue pour cibler l'inflammation pourrait être utile pour les patients.

Ces résultats semblent montrer que le baricitinib plus le remdesivir peut bénéficier à certains patients atteints de COVID-19 et que l'association mérite une étude clinique plus approfondie”, ont écrit les chercheurs. Ces derniers soulignent que d'autres agents thérapeutiques, tels que la dexaméthasone, est difficile sans études de comparaison supplémentaires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES