• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Acides gras

Donner des Oméga 3 à des patients cardiaques : une mauvaise idée

Les oméga 3 ne seraient d'aucune utilité pour les patients cardiaques. Ces acides gras essentiels se trouvent notamment dans les poissons, les fruits à coques ou encore l’huile de colza.

Donner des Oméga 3 à des patients cardiaques : une mauvaise idée pong-photo9 / istock.

  • Publié le 19.11.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les oméga-3 ne réduisent pas les principaux événements cardiovasculaires indésirables chez les patients présentant un risque cardiovasculaire élevé.
  • Consommer des Oméga-3 lorsqu’on souffre de problèmes cardiaques importants augmente par ailleurs les troubles gastro-intestinaux.

Consommer des Oméga-3 est bénéfique pour de nombreux problèmes de santé, mais pas pour les personnes qui souffrent de graves problèmes cardiaques, selon une nouvelle étude publiée dans le JAMA.
Les oméga-3 se trouvent notamment dans les poissons, les fruits à coques ou encore l’huile de colza.

Le but des auteurs de la recherche était d’évaluer "l’effet d'une forte dose d'acides gras oméga-3 par rapport à l'huile de maïs sur les principaux événements cardiovasculaires indésirables chez les patients à haut risque cardiovasculaire", en plus des thérapies de fond habituelles comme les statines.

"Aucune différence significative"

13 078 patients ont été inclus dans un essai clinique randomisé. 675 hôpitaux d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Amérique du Sud, d'Asie, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud ont participé à l’étude. Bilan : "la supplémentation quotidienne en acides gras oméga-3, par rapport à l'huile de maïs, n'a entraîné aucune différence significative dans le résultat composite des principaux événements cardiovasculaires indésirables", écrivent les scientifiques.

On parle ici de décès cardiovasculaire, d’infarctus du myocarde non mortel, d’accident vasculaire cérébral non mortel, de revascularisation coronarienne ou d’angor instable nécessitant une hospitalisation. Ils concluent donc que "ces résultats ne soutiennent pas l'utilisation de cette formulation d'acides gras oméga-3 pour réduire les principaux événements cardiovasculaires indésirables chez les patients présentant un risque cardiovasculaire élevé".

Troubles gastro-intestinaux

Consommer des Oméga-3 lorsqu’on souffre de problèmes cardiaques importants augmente par ailleurs les troubles gastro-intestinaux. "Un taux plus élevé d'effets indésirables gastro-intestinaux a été observé dans le groupe oméga-3 (24,7%) par rapport aux patients traités à l'huile de maïs (14,7%)", peut-on lire dans le JAMA.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité