• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Gestes barrière

Covid-19: les hommes se mettent plus en danger que les femmes

Face à la Covid-19, les femmes auraient plus tendance à observer des règles pour se protéger elle-même et leurs proches que les hommes. Cependant, les comportements de prudence à adopter s’harmonisent chez les deux sexes lorsqu’ils sont au sein d’un couple.

Covid-19: les hommes se mettent plus en danger que les femmes Spkphotostock/iStock

  • Publié le 17.10.2020 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les femmes respectent plus les règles de santé publique pour se protéger du coronavirus.
  • Contrairement aux hommes, elles ont pris plus vite la mesure du danger de la pandémie.
  • Toutefois, ces résultats s'étiolent avec le temps, à plus forte raison si elles sont en couple avec un homme.

Pour appliquer à la lettre les gestes barrière face à la Covid-19, faites confiance aux femmes. Nous savions déjà que les femmes étaient moins sujettes à contracter une forme grave du coronavirus grâce à certains facteurs biologiques. Il semblerait que cela vienne aussi de leur attitude face au virus. Une étude réalisée par des chercheurs de l’université Bocconi (Italie) démontre que les femmes jouent beaucoup moins avec leur santé que les hommes face à la Covid-19. Les résultats de leur étude ont été publiés le 15 octobre 2020 dans la revue PNAS.

Un meilleur respect des recommandations de santé publique

Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs se sont basés sur les chiffres d’une enquête menée au printemps dernier sur 21 649 personnes réparties en Allemagne, en Australie, en Autriche, aux États-Unis, en France, en Italie, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni, dans le cadre du projet international REPEAT (REpresentations, PEceptions and Attitudes on the Covid-19). 

En analysant les chiffres, ils se sont rendus compte que les femmes sont plus enclines à reconnaître la Covid-19 comme un problème de santé grave (59%) que les hommes (48,7%). De même, elles sont plus à l’écoute des recommandations de santé publique pour lutter contre le virus (88,1%) que leurs homologues masculins (83,2%) et sont plus favorables au fait de limiter leur déplacement et de respecter la distanciation sociale (54,1% contre 47,7% pour les hommes).

Toutefois, la proportion de personnes qui respectent ces règles tend à diminuer avec le temps, même si les femmes restent toujours plus disciplinées que les hommes sur ce sujet. 

Des comportements qui s’harmonisent avec le conjoint

Les plus grandes différences entre les hommes et les femmes concernent des comportements qui servent avant tout à protéger les autres, comme tousser dans son coude, contrairement à ceux qui peuvent protéger à la fois eux-mêmes et les autres”, assure Paola Profeta, chercheuse à l’université de Bocconi. 

Toutefois, le seul cas de figure où les comportements des hommes et des femmes sont similaires survient lorsqu’ils sont en couple. Dans ce cas de figure, les couples mariés, qui vivent ensemble et partagent les mêmes points de vue, ont des réactions de protection similaire. De plus, les disparités entre les deux sexes se lissent lorsque les participants sont exposés directement au coronavirus. Enfin, les résultats se stabilisent chez les deux sexes à mesure que les personnes sont informées sur la pandémie.


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité