• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : un test sanguin permet de prédire les risques de décès

La taille des globules rouges est un indicateur permettant de déterminer les chances de survie après une infection à la Covid-19.

Coronavirus : un test sanguin permet de prédire les risques de décès PhonlamaiPhoto/iStock

  • Publié le 02.10.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un test standard qui quantifie la variation de la taille des globules rouges est fortement corrélé avec la mortalité des patients.
  • Le risque de décès est 2,8 fois plus élevé chez ces patients.

Les facteurs qui engendrent une forme grave d’infection à la Covid-19 se dévoilent peu à peu. L’âge et l’obésité ont été les deux premiers à être découverts mais depuis d’autres, comme des gènes spécifiques ou des anomalies génétiques. La taille des globules rouges pourrait bien être un indice de prédiction de décès liés au virus. Cette découverte est le fruit d’un travail mené par des chercheurs américains du Massachusetts General Hospital (MGH) et de la Harvard Medical School (HMS) dont les résultats ont été publiés le 23 septembre dans le JAMA Network Open.

Détecter les patients à risque au plus vite

Une simple prise de sang qui permet de détecter au plus vite les patients les plus à risque et les prendre plus rapidement en charge. “Nous voulions trouver un moyen d'identifier le plus tôt et le plus facilement possible les patients Covid-19 qui présentent le plus de risques, c'est-à-dire ceux susceptibles de devenir gravement malades […] et dont l'état risque d'empirer rapidement”, poursuit John Higgings, professeur de biologie à la HMS et principal auteur de l’étude.

Pour l’étude, les chercheurs ont analysé les échantillons sanguins de 1 641 patients admis dans les hôpitaux de Boston pour une infection à la Covid-19 et ont cherché la présence de biomarqueurs. “Nous avons été surpris de constater qu'un test standard qui quantifie la variation de la taille des globules rouges — appelé indice de déviation du volume érythrocytaire (IDVE) — était fortement corrélé avec la mortalité des patients, et que la corrélation persistait lorsque l'on contrôlait d’autres facteurs de risque identifiés comme l'âge du patient et certaines maladies préexistantes”, relate Jonathan Carlson, coauteur de l’étude.

Un risque de décès 2,8 fois plus élevé

Les observations des chercheurs ont conduit à indiquer que les patients avec un IVDE supérieur à 14,5 % lors de leur admission ont 2,8 fois plus de chances de mourir de la Covid-19 que les autres. Cela revient à 31% de risque contre 11 %. L’augmentation de l’IVDE pendant l’hospitalisation est également un risque d’aggravation de la maladie.

Cette étude ne précise pas si l’IVDE est déjà présente chez les patients si son augmentation est induite par la Covid-19. Des études précédentes ont révélé que le virus conduit à une modification de la composition du sang chez certains patients. Cela se traduit notamment par une surproduction de plaquettes sanguines pouvant conduire à une hypercoagulation.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité