• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : les personnes du groupe sanguin O moins touchées par les formes sévères

Dans la Covid-19, les personnes qui font partie des groupes sanguins A et AB sont plus à risque de développer des défaillances pulmonaires et rénales que celles du groupe O.

Covid-19 : les personnes du groupe sanguin O moins touchées par les formes sévères barbol88/iStock

  • Publié le 16.10.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il est de plus en plus reconnu que les groupes sanguins ABO influencent la sensibilité à certains virus, notamment le SRAS de 2003 et les norovirus.
  • Les patients du groupe A ou AB ont plus souvent nécessité une ventilation mécanique et une thérapie de remplacement rénal continu que les membres du groupe sanguin O.
  • Cette différence se joue au moment de l'infection.
Les personnes du groupe sanguin O sont mieux protégées de la Covid-19 que les autres. Deux études révèlent que ces personnes sont non seulement moins à même d’être infectées par le virus mais elles sont également moins à même de développer une forme grave. La première étude a été menée par une équipe de chercheurs danois et la deuxième par des collègues canadiens. Ces travaux montrent aussi que les groupes A et AB ont plus souvent des défaillances pulmonaires et rénales. Les résultats des deux études ont été publiées le 14 octobre dans la revue Blood Advances.

Les O moins infectés, moins gravement et moins longtemps

Le coronavirus n’est pas le premier virus à agir différemment sur l’organisme d’une personne en fonction de son groupe sanguin. “Il est de plus en plus reconnu que les groupes sanguins ABO influencent la sensibilité à certains virus, notamment le SRAS de 2003 et les norovirus”, ont rapporté les auteurs danois. Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux de plus de 470 000 patients qui ont passé un test PCR. Au total, il y a eu plus de 7 400 cas positifs. “Parmi les personnes atteintes du Covid-19, nous avons trouvé beaucoup moins de personnes du groupe O”, ont observé les auteurs.

L’autre étude, réalisée par les chercheurs canadiens, a examiné les cas de 95 patients placés en soins intensifs dans six hôpitaux suite à des formes graves de Covid-19. Elle a révélé le fait que le virus s’attaque à plusieurs organes, comme le foie et les reins. “Si les groupes sanguins ABO jouent un rôle dans la détermination de la gravité de la maladie, ces différences devraient se manifester au sein de systèmes d'organes multiples”, ont ajouté les chercheurs qui se sont rendus compte que les patients du groupe A ou AB ont plus souvent nécessité une ventilation mécanique et une thérapie de remplacement rénal continu que les membres du groupe sanguin O. Ils ont également vu leur séjour à l’hôpital être plus long. “Nos données indiquent que les patients gravement malades du groupe sanguin A ou AB sont plus à risque d'avoir besoin d'une ventilation mécanique, d'une EERC et d'une admission prolongée aux soins intensifs que les patients du groupe sanguin O ou B”, ont-ils conclu.

Tout se joue au moment de l’infection

Selon les auteurs, la différence se joue au moment de l’infection des cellules par le virus. C’est la présence, ou l’absence, de certaines molécules sur nos globules rouges qui en est la cause. Pour les personnes du groupe sanguin A, des molécules A sont présentes. Pour les personnes du groupe B, ce sont des molécules B mais pour les personnes O, il n’y a aucune de ces deux molécules. Toute molécule manquante est considérée par le système immunitaire comme à combattre. Les personnes du groupe A vont donc développer des anticorps anti-B, les personnes B des anticorps anti-A. Les personnes du groupe O vont développer des anticorps contre les deux. Des études précédentes ont montré que ce sont les anticorps anti-A et anti-B qui interfèrent avec le virus et l’empêchent de pénétrer dans l’organisme. Les personnes du groupe O ayant les deux, les chercheurs estiment que c’est cela qui leur confère une protection supplémentaire.


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité