• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : les patients atteints de Parkinson ont 30% de risque en plus de mourir

La Covid-19 provoque des pneumonies qui sont l’une des causes principales de décès chez les patients atteints de Parkinson.

Covid-19 : les patients atteints de Parkinson ont 30% de risque en plus de mourir Highwaystarz-Photography/iStock

  • Publié le 13.10.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le risque de décéder de la Covid-19 est de 30% supérieur pour les patients souffrant de la maladie de Parkinson
  • Cette augmentation du risque est liée à la sensibilité des patients atteints de Parkinson à la pneumonie

Nous ne sommes pas tous égaux face au nouveau coronavirus SARS-CoV-2. Parmi les facteurs qui engendrent des différences, les patients atteints de Parkinson sont plus à risque que les autres. Cette affirmation est le résultat d’une étude menée par des neurologues américains. Celle-ci a été publiée dans la revue Movement Disorders le 21 septembre.

La pneumonie en cause

Pour cette étude, les chercheurs ont observé environ 80 000 patients et analysé les données de mortalité huit semaines plus tard. Ils ont constaté que 5,5%, soit 4 290 sur 78 355 patients atteints de la Covid-19 sans Parkinson sont décédés par rapport à 21,3%, soit 148 sur 694 des patients atteints de Covid-19 et de Parkinson. La plupart des patients qui souffrent de Parkinson étant généralement plus âgés et plus susceptibles d'être des hommes - facteurs qui augmentent également le risque de décès -, les chercheurs ont comparé les patients ayant des caractéristiques communes sur ces facteurs. Ils ont constaté que le risque de mourir de la Covid-19 est 30% plus élevé chez les patients atteints de Parkinson.

Pour expliquer cette corrélation, les chercheurs avancent l’hypothèse que risque accru est dû aux pneumonies provoquées par une infection à la Covid-19, maladie qui est une cause majeure de décès chez les patients atteints de Parkinson. “Nous nous concentrons tous sur le coronavirus en ce moment mais il s'agit d'un exemple clair de maladie respiratoire qui entraîne une mortalité accrue [chez les patients atteints Parkinson]. Ces résultats peuvent également avoir des implications pour comprendre les risques pour les patients atteints de Parkinson et d'autres maladies, y compris la grippe, ajoute Nandakumar Narayanan. Je recommanderais un vaccin contre la grippe et un vaccin contre la pneumonie pour essayer de prévenir ces problèmes chez les patients atteints de Parkinson.”

Limiter les risques

Les chercheurs affirment que les résultats doivent informer les patients atteints de Parkinson et leurs médecins de l'importance accrue de la prévention de l'infection au coronavirus. “Pour nos propres patients, nous pouvons donner des conseils selon lesquels il est important que vous portiez un masque. Il est important que vous vous éloigniez socialement”, précise Qiang Zhang, l’un des auteurs de l’étude. Ce dernier ajoute que les médecins devraient également évaluer le risque accru de décès dû au virus lorsqu'ils envisagent de prendre en charge les patients atteints de Parkinson pendant la pandémie.

Les chercheurs concluent sur les limites de leur étude qui n’est qu’observationnelle. “Nous reconnaissons les limites de cette étude; il s'agit de données rétrospectives provenant d'une seule base de données mais nous sommes convaincus que ces données montrent que la maladie de Parkinson est un facteur de risque indépendant de décès dans la Covid-19, avance Nandakumar Narayanan. Nous pensons que cette observation intéressera les cliniciens traitant des patients atteints de Parkinson et les responsables de la santé publique.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité