• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Être parent

Congé paternité rallongé : s’impliquer dans l’éducation est bénéfique pour la santé mentale du père

Les pères qui s'occupent de leurs enfants pendant la première année se sentent globalement mieux psychologiquement. 

 Congé paternité rallongé : s’impliquer dans l’éducation est bénéfique pour la santé mentale du père petrunjela/iStock

  • Publié le 23.09.2020 à 12h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Le congé paternité va passer de 14 à 28 jours en France et, selon une communication de l'Elysée sur les réseaux sociaux, comporterait même 7 jours obligatoires. La mesure devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2021. Aujourd’hui, 67% des pères prennent leur congé paternité, le gouvernement espère que son allongement permettra de faire monter ce taux à 80 voire 90% en 2022. Un congé paternité plus long permettra une meilleure répartition des tâches entre les deux parents, mais cela pourrait aussi améliorer le bien-être mental des pères. Dans la revue spécialisée Frontiers, des chercheurs américains montrent que plus un père est impliqué dans l’éducation et le soin de son enfant, plus son risque de souffrir de symptômes dépressifs est réduit.

Une étude réalisée grâce à des questionnaires 

Au total, Olajide N. Bamishigbin Jr. et son équipe ont interrogé 881 pères de famille modeste aux États-Unis. Ils les ont suivis du premier mois après la naissance de leur enfant jusqu’au 12e. Les questions portaient sur le temps passé avec l’enfant, l’auto-efficacité parentale soit la perception de sa propre capacité à gérer les responsabilités parentales et le support matériel fourni à l’enfant. Au bout du premier mois, à six mois et à un an, les chercheurs ont également interrogé les jeunes pères sur leur bien-être psychologique.

Des pères plus impliqués et plus épanouis

D’après leur analyse, lorsque ces trois facteurs sont acquis, les pères ont moins de risques de souffrir de symptômes dépressifs pendant leur première année de parentalité. “Nous avons plusieurs hypothèses pour expliquer pourquoi une meilleure implication paternelle conduit à moins de dépression chez les pères, indique Olajide N. Bamishigbin Jr., auteur principal de l’étude et professeur assistant en psychologie à l’université d’Etat de Californie. Par exemple, les pères les plus impliqués pendant la petite enfance se sentent sûrement plus capables en tant que parent, et sont plus épanouis dans leur rôle à travers le temps, et cela pourrait contribuer à réduire les symptômes dépressifs.” Pour le chercheur, ce bien-être psychologique des pères contribue certainement à la santé mentale de toute la famille.

La nécessité de congés paternité indemnisés

C’est pourquoi nous pensons que des congés paternité payés, peuvent donner aux pères la possibilité d’être plus impliqués avec leurs enfants et de gagner en confiance parentale, sans se soucier de leur sécurité financière", souligne le chercheur. Aux Etats-Unis, les deux parents peuvent prendre des congés pour “raisons familiales”, pour une durée maximum de douze semaines, mais ils ne sont pas payés pendant cette période. Seul le fait de retrouver leur emploi à l’issue de ce congé est garanti. En Europe, la durée du congé paternité payé varie fortement selon les pays : 9 semaines en Finlande, 5 semaines au Portugal, 4 semaines en Slovénie, en Espagne et en Autriche, 2 semaines en Estonie, en Belgique et au Danemark et une semaine en Roumanie et aux Pays-Bas. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité