Publicité

QUESTION D'ACTU

Vote à l'unanimité

Bébés prématurés : l'Assemblée Nationale vote en faveur d'un congé paternité plus long

Dans la nuit de vendredi à samedi, l'Assemblée Nationale a voté en faveur d'un congé paternité allongé pour les pères des bébés prématurés. Ce dispositif leur permettra de rester aux côtés de leur nouveau-né pendant la période d'hospitalisation. 

Bébés prématurés : l'Assemblée Nationale vote en faveur d'un congé paternité plus long Ondroo

  • Publié 28.10.2018 à 15h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans la nuit de vendredi 26 au samedi 27 octobre, l'Assemblée Nationale a voté à l'unanimité en faveur de l'amendement gouvernemental qui prévoit d'allonger les congés paternité pour les naissances des bébés prématurés

Ce dispositif, qui devrait être définitivement adopté d'ici fin décembre, sera adapté à tous les régimes de sécurité sociale "afin d'assurer une stricte équité entre les assurés". Ce congé sera proposé dans les situations où l'arrivée au monde de l'enfant nécessite une hospitalisation. Sa durée devrait être fixée par décret. 

"Les modalités d'indemnisation seront les mêmes que celle du congé paternité actuel, c'est-à-dire un versement d'une indemnité journalière pour tous les salariés et les travailleurs indépendants et l'attribution d'une allocation de remplacement pour les exploitants agricoles", a précisé la ministre de la santé Agnès Buzyn. 

Trois degrés de naissances précoces

Chaque année, plus de 60 000 bébés sont prématurés, soit près de 8% des naissances en France (785 000 en 2016). On parle de bébés prématurés lorsqu'un nouveau-né vient au monde avant 37 semaines d'aménorrhée, c'est-à-dire avant la 37e semaine suivant le premier jour des dernières règles. Ce laps de temps correspond à environ 8 mois et demi de grossesse. 

Il existe trois niveaux de naissances précoces : la prématurité modérée (naissance entre la 34e et la 37e semaine d'aménorrhée), la grande prématurité (entre la 28e et la 33e semaine) et la très grande prématurité (avant la 28e semaine). 

Lorsqu'ils viennent au monde trop tôt, les bébés naissent avec un organisme immature, c'est-à-dire que certains de leurs organes comme les poumons, le cerveau, le canal artériel ou encore l'appareil digestif ne sont pas entièrement développés. 

Les bébés prématurés ont besoin de leurs parents

Une assistance médicale est alors nécessaire pour que le nourrisson s'adapte à son nouvel environnement. Dès sa naissance, le bébé est placé en couveuse et sous assistance respiratoire pendant une période plus ou moins longue, qui varie selon son niveau de prématurité. 

Les enfants nés prématurément présentent un risque plus important de développer des troubles cognitifs ou des difficultés sociales. Ces complications peuvent toutefois être évitées grâce à des interactions précoces entre les parents et le bébé. 

Pour les parents aussi, la naissance d'un bébé prématuré est une période difficile et angoissante. Parfois, le bébé devra rester en couveuse pendant plusieurs semaines avant de pouvoir rentrer à la maison. Il est donc essentiel qu'ils passent un maximum de temps avec leur nouveau-né (idéalement en le voyant tous les jours) afin d'établir un contact le plus tôt possible.

Le peau-à-peau, c'est-à-dire le contact du parent contre l'enfant à peau nue, a fait ses preuves pour aider les parents à établir un lien avec l'enfant. Une étude publiée en 2015 a montré que les enfants qui ont bénéficié de cette méthode sont moins agressifs, impulsifs, hyperactifs ou stressés une fois adultes. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité