• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Émotions

Mieux dormir nous aide à mieux réagir

Les nuits trop courtes nous poussent à être plus stressé dans une situation jugée négative, et moins enthousiaste lorsqu'elle est positive.

Mieux dormir nous aide à mieux réagir demaerre/ISTOCK

  • Publié le 17.09.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un mauvais sommeil limite les enthousiasmes et augmente le stress négatif
  • Un adulte doit dormir au moins 7 heures par nuit

Bien dormir aide à rester en forme et est nécessaire pour être en bonne santé. Ce serait aussi primordial pour mieux gérer ses émotions. Des chercheurs de l’université de la Colombie-Britannique constatent que les personnes ayant mal dormi ont tendance à être moins enthousiastes face à des évènements joyeux et plus stressées en cas d’évènements négatifs. 

Un échantillon de 2 000 participants  

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé une base de données, rassemblant les informations concernant près de 2 000 personnes. Elles ont été récoltées grâce à des questionnaires téléphoniques réalisés quotidiennement pendant huit jours : les participants devaient donner la durée de leur nuit et leur état émotionnel le lendemain. "Nous avons constaté que lorsqu’une personne dort moins que d’habitude, elle n’est pas autant stimulée par les évènements positifs", raconte Nancy Sin, psychologue et autrice principale de l’étude. Ces participants ont aussi recensé plus d’évènements stressants comme des disputes, des tensions ou des problèmes au travail. Face à ces situations, ils étaient plus négatifs que d'ordinaire, et avaient plus de mal à conserver des pensées positives. 

Le manque de sommeil, un risque pour la santé 

Une précédente recherche dirigée par Nancy Sin a montré que l’incapacité à rester positif face au stress augmente le risque d’inflammation et de mort prématurée. Le manque de sommeil a d’autres conséquences : "une quantité importante de recherches a montré qu’un sommeil inadapté augmente le risque de troubles mentaux, de maladies chroniques et de décès prématuré", rappelle l’autrice de l’étude. En 2018, des travaux américains ont mis en avant les risques professionnels liés à ce phénomène. "Les erreurs humaines dans le domaine de la chirurgie, des transports ou dans les usines nucléaires sont principalement causées par le manque de sommeil", expliquait la co-autrice de l’étude, Kimberly Fenn. Dormir trop peu augmente également le risque d’accidents de la route. Les recommandations habituelles suggèrent qu’un adulte devrait dormir au moins sept heures par nuit. D’après Nancy Sin, un adulte sur trois n’atteint pas ce seuil. Si vous n’arrivez pas à dormir suffisamment ou que votre sommeil est de mauvaise qualité, certaines astuces peuvent vous aider à faire des nuits plus sereines : arrêter les écrans au moins une heure avant le coucher, éviter le sport le soir et la caféine après 16 heures, et manger au moins trois heures avant d’aller au lit.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité