• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pollution atmosphérique

Qualité de l'air : les parents favorables à une réduction du trafic autour des écoles

En France, trois enfants sur quatre respirent un air pollué, ce qui préoccupe fortement les parents. 

Qualité de l'air : les parents favorables à une réduction du trafic autour des écoles MarKord / istock.

  • Publié le 15.09.2020 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 7 parents interrogés sur 10 se déclarent préoccupés par la pollution de l’air autour de l’établissement scolaire de leur(s) enfant(s).
  • Chaque année, la pollution de l'air est la cause de 8,8 millions de morts prématurées  sur la planète, et de 67 000 décès en France.

A l’occasion de la journée mondiale de la qualité de l’air, une enquête d’Harris Interactive dévoile qu’il s’agit d’une préoccupation majeure des parents pour leurs enfants, notamment en ce qui concerne les alentours des établissements scolaires.

7 parents interrogés sur 10 se déclarent préoccupés par la pollution de l’air autour de l’établissement scolaire de leur(s) enfant(s), mais aussi au cours du trajet entre le domicile et ces structures éducatives. Le degré d’inquiétude est encore plus élevé parmi les parents d’enfants en bas âge, qui vont à la crèche ou à l’école maternelle.

Favorables au principe d’une rue scolaire

87% des parents (quel que soit l’âge ou le degré de scolarité de leurs enfants) indiquent être favorables au principe d’une rue scolaire autour de la crèche ou l’établissement scolaire de leur(s) enfant(s), et 47% des sondés se disent très favorables. Comme une rue scolaire permet la réduction de la circulation automobile aux abords de l’école de façon temporaire (fermeture des rues aux abords de l’école ou de la crèche aux heures d’entrée et de sortie des enfants), un des arguments majeurs des parents qui y sont favorables est une réduction de la pollution atmosphérique.

"Une pandémie de pollution de l'air"

En France, trois enfants sur quatre respirent un air pollué, selon l'Unicef. D'après une récente étude, la pollution de l’air raccourcit de 3 ans en moyenne l'espérance de vie à travers le monde. Chaque année, elle est la cause de 8,8 millions de morts prématurées  sur la planète, et de 67 000 décès en France.

"Étant donné que l'impact de la pollution de l'air sur la santé publique dans son ensemble est beaucoup plus important que prévu et est un phénomène mondial, nous pensons que nos résultats montrent qu'il existe une pandémie de pollution de l'air", a déclaré Thomas Münzel, responsable de la recherche, dans un communiqué de l'Association européenne de cardiologie.

Les effets de la pollution de l’air sur la santé

Des effets de la pollution de l’air* sur la santé sont observés suite à :

- une exposition de quelques heures à quelques jours (exposition aiguë, dite à court terme) à cette pollution : irritations oculaires ou des voies respiratoires, crises d’asthme, exacerbation de troubles cardio-vasculaires et respiratoires pouvant conduire à une hospitalisation, et dans les cas les plus graves au décès.

- Une exposition de plusieurs années (exposition chronique, dite à long terme) à la pollution de l’air. Les effets sur la santé peuvent dans ce cas être définis comme la contribution de cette exposition au développement ou à l’aggravation de maladies chroniques telles que : des cancers, des pathologies cardiovasculaires et respiratoires (asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque), des troubles neurologiques, etc.

*Source : ministère de la Santé. 

Publicité
















Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité