• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Masques: 38% des Français indiquent ne pas vouloir en porter en entreprise

Plus d’un Français sur trois (38%) ne veut pas porter de masque en entreprise alors que cela devient obligatoire à partir du 1er septembre.

Masques: 38% des Français indiquent ne pas vouloir en porter en entreprise Karn Dechphan/iStock

  • Publié le 24.08.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 12 % des travailleurs refusent le port du masque s'il n'est pas obligatoire et plus de 26 % ne suivront pas le port imposé par l'état à partir du 1er septembre.
  • Seuls 61 % des Français devront suivre des directives précises imposées par leur direction pour leur retour au travail.
  • Le sondage révèle que plus de 66 % déclarent que conserver plus d'un mètre entre les personnes présentes dans leur entreprise est totalement impossible à appliquer correctement.

La rentrée s’accompagne de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre la reprise épidémique de coronavirus. Le port du masque en entreprise, obligatoire à partir du 1er septembre, est l’une d’entre elles et elle est loin de faire l’unanimité. Selon un sondage, réalisé auprès de 4,5 millions de personnes entre le 17 et le 21 août dernier par la plateforme de recrutement QAPA, 38% des Français ne veulent pas porter de masque dans leur entreprise.

61% des Français vont suivre des directives sanitaires imposées par leur direction

La question du port du masque divise les salariés. Dans le détail des 38% qui déclarent refuser de le porter, “ils sont plus de 12 % à refuser cette protection si elle n'est pas obligatoire et plus de 26 % qui ne suivront pas le port imposé par l'État à partir du 1er septembre, note QAPA. Cependant, malgré cette opposition, 62 % des Français vont porter un masque dans leur société : 36 % le feront par obligation et 25 % le feront volontairement.” L’obligation du port du masque pour tous n’est pas envisageable pour 58% des salariés.

Au-delà des salariés, les entreprises sont loin d’être prêtes pour la rentrée. “Ainsi, 11 % des Français déclarent qu'aucun protocole sanitaire n'a été mis en place et 28 % ignorent si c'est le cas, note QAPA. Seuls 61 % des Français devront suivre des directives précises imposées par leur direction pour leur retour au travail.” Cette rentrée s’accompagne d’une peur accrue chez les salariés face au risque de contamination alors que le rebond épidémique touche tout le territoire. Plus de 56 % des personnes interrogées craignent de reprendre le travail et d'augmenter ainsi le risque d'être contaminés par le virus.  

Le télétravail recommandé

En plus du masque, la distanciation physique, imposée avec le protocole de déconfinement, reste la règle. En théorie, les travailleurs devront garder leurs distances. Dans les faits, le sondage révèle que plus de 66 % déclarent que conserver plus d'un mètre entre les personnes présentes dans leur entreprise est totalement impossible à appliquer correctement.

Les nouvelles mesures sanitaires au travail qui s’appliquent à partir du 1er septembre ont pour but d’endiguer la reprise épidémique. Le port du masque obligatoire dans les espaces clos et partagés est la mesure-phare. Celui-ci sera obligatoire même si une vitre en plexiglas est présente entre deux travailleurs et même si les distances entre deux bureaux sont importantes. Cette mesure se justifie par les doutes quant à la propagation du virus par aérosols. Cependant, cela ne s’applique pas pour les bureaux individuels où le masque ne sera obligatoire que si une deuxième personne sera présente. Le télétravail, lui, n’est pas imposé mais continue d’être recommandé. “Nous avons invité les partenaires sociaux à réfléchir à instaurer de façon pérenne le télétravail comme un nouveau mode d’organisation du travail, et aussi de réfléchir aux adaptations en période de pic épidémique”, a annoncé Laurent Pietraszewski, le secrétaire d’Etat chargé de la santé au travail et des retraites, au moment de l’annonce de ces mesures.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité