• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé cardiaque

Le stress et la colère aggravent l’insuffisance cardiaque

Un million de personnes souffrent de cette maladie en France, qui pourrait être aggravée par le stress et la colère, qui mettrait le cœur à rude épreuve. 

Le stress et la colère aggravent l’insuffisance cardiaque Magicmine/iStock

  • Publié le 17.08.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le stress peut pourrir la vie, en particulier, pour celles et ceux atteints d’une maladie. Des chercheurs de l’université de Yale ont constaté que les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque peuvent voir leur pathologie s’aggraver à cause du stress ou de la colère. Ils publient leurs résultats dans la revue spécialisée Journal of Cardiac Failure.

La fonction diastolique comme indicateur 

L'insuffisance cardiaque est un état pathologique indiquant que la pompe cardiaque n'est plus capable d'assurer un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins de l’organisme", explique la Fédération française de cardiologie. Dans cette recherche, les scientifiques ont recruté 24 personnes atteintes de cette pathologie. Ils ont observé leur fonction diastolique dans différentes conditions : ce facteur détermine la capacité du coeur à se détendre et se remplir entre différentes contractions du muscle. Pendant une semaine, chacun des participants a répondu à un questionnaire tous les jours. Les questions portaient sur leur expérience du stress, de la colère et des émotions négatives dans les 24 heures précédentes.

Ensuite, les chercheurs ont analysé leur stress en leur demandant de résoudre des problèmes arithmétiques compliqués et de raconter une expérience stressante récente. Leur fonction diastolique a été analysée grâce à des électrocardiogrammes, au repos et pendant les tests. "Le stress est une chose courante chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque, constate Kristie Harris, autrice principale de l’étude, en particulier à cause des difficultés à gérer soi-même la maladie, mais aussi à cause de l’aggravation des handicaps créés par la maladie, des symptômes qui empirent et des hospitalisations.” 

Le stress, néfaste pour les malades 

Avec son équipe, elle a constaté que les personnes ayant ressenti du stress dans la semaine précédant l’expérience avaient de moins bons résultats en termes de fonction diastolique au repos. De manière générale, l’exposition au stress aggravait les résultats des tests de fonction diastolique. “Nous avons la preuve que les patients avec des niveaux de stress élevés subissent une aggravation de la maladie, avec une qualité de vie dégradée et un risque accru de complications", ajoute la chercheuse.  

En France, un million de personnes souffrent d’insuffisance cardiaque. Elle peut survenir à différents âges, mais les personnes âgées sont généralement plus touchées que la moyenne de la population. Le principal symptôme est l’essoufflement, notamment pendant l’effort, suivi par la fatigue lors d’activités physiques. Enfin, certaines parties du corps commencent à gonfler, à cause des œdèmes. Une prise de poids rapide, des palpitations, une baisse de tension peuvent aussi être le signe d’une insuffisance cardiaque.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité