• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Médicaments

L'héparine serait plus efficace que le remdésivir pour combattre le coronavirus

L’héparine est un anticoagulant dont les molécules sont extraites des algues. Des chercheurs ont constaté qu’il est un antiviral plus efficace contre la Covid-19 que le traitement actuellement utilisé.

L'héparine serait plus efficace que le remdésivir pour combattre le coronavirus wildpixel/istock

  • Publié le 28.07.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Trois variantes de l’héparine ont été testées dans cette recherche menée sur des cellules de mammifères, ainsi que deux fucoïdanes. Tous ces matériaux ont été extraits d’algues. Les auteurs de cette étude sont des scientifiques du Center for Biotechnology and Interdisciplinary Studies de l’Institut polytechnique de Rensselear (Etats-Unis). Ils ont publié leurs résultats dans la revue scientifique Cell Discovery. 

Une efficacité supérieure au remdésivir

L’équipe a réalisé un test appelé CE50 pour déterminer l’efficacité de ces molécules. Plus le résultat obtenu est faible, plus le produit est efficace. Le remdésivir, utilisé pour soigner les malades d’Ebola, est aujourd’hui l’une des principales pistes thérapeutiques contre la Covid-19. Il a obtenu un score de 770 nanomolaires au test CE50. Le RPI-27, l’une des molécules issues des algues, a donné une valeur d’environ 83 nanomolaires, l’héparine a montré une efficacité encore plus importante avec un score de 2,1. Aucune toxicité n’a été constatée pour ces produits. 

Un futur spray nasal ? 

Ces molécules pourraient permettre de créer de nouveaux traitements contre la Covid-19, avec des modes d’administration différents. “La recherche actuelle indique que l’infection à la Covid-19 commence dans le nez, et toutes ces substances pourraient être une base pour créer un spray nasal, explique Jonathan Dordick, professeur d’ingénierie chimique et biologique et auteur principal de l’étude. Si l’on pouvait traiter simplement l’infection à ses débuts, ou même traiter avant que vous ne la contractiez, nous pourrions avoir un moyen de la bloquer avant qu’elle ne pénètre dans l’organisme.”

Un mécanisme complexe 

Le SARS-CoV-2 possède une protéine qui s’accroche aux molécules humaines, puis, il insère ensuite son matériel génétique à l’intérieur. Cela lui permet ensuite de se répliquer dans l’organisme. Le médicament à base d’héparine trompe le virus : il l’attire et le bloque. “C’est un mécanisme très compliqué, dont nous ne connaissons pas tous les détails, souligne le chercheur, mais nous obtenons de plus en plus d’informations.” À travers le monde, des dizaines et des dizaines de chercheurs travaillent sur des essais de traitement pour lutter contre le virus. Plus de 16 millions de personnes l'ont contracté sur la planète. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité