• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Comment éviter les douleurs aux fesses à vélo?

La reprise du vélo rime souvent avec douleurs au postérieur. Comment expliquer ces gênes et comment les éviter ? Réponses avec le docteur Yves Yau, de la Fédération française du cyclotourisme.

Comment éviter les douleurs aux fesses à vélo? dusanpetkovic/iStock

  • Publié le 19.07.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les douleurs aux fesses s'estompent naturellement lorsque l'on reprend le vélo.
  • Si les douleurs persistent, il faut vérifier que la selle est suffisamment large par rapport à votre morphologie et contrôler la largeur des pneus et leurs pressions.

Vous venez de rentrer d'une balade à vélo et vous avez mal aux fesses ? Il s'agit peut-être d'un problème de selle. “Cela dépend des morphologies des individus, explique le docteur Yves Yau, médecin du sport pour la Fédération française du cyclotourisme. Les meilleures sont les vieilles selles en cuir qui se moulent.” La meilleure façon d'éviter ce genre de soucis est d'en essayer plusieurs dans un magasin spécialisé, afin de choisir la forme la plus appropriée. Pour les femmes, qui ont un bassin plus large que les hommes, il est recommandé de privilégier des selles plus larges et au “bec” plus court. De manière générale, plus la selle est large, et plus vous diminuez la pression exercée sur votre bassin.

Cependant, la forme de la selle n'est pas responsable de toutes les douleurs, car cette gêne apparaît en général lors de la reprise du vélo mais disparaît rapidement. “J'encadre régulièrement des séjours à vélo, rapporte le docteur Yau. La première semaine, les cyclistes en parlent beaucoup et puis le sujet disparaît par lui-même. Même chez un cycliste chevronné, la douleur réapparaît après quelques mois d'arrêt lors de la reprise. Il ne faut pas se décourager et éviter au début des sorties trop longues.” Il estime qu'il faut en moyenne une douzaine de sorties pour ne plus sentir de gêne.

Vérifier ses pneus

Cependant, cette douleur au postérieur peut également être causée par un mauvais réglage ou un choix malheureux des pneus. “Plus le pneu est large, moins on le gonfle, et mieux il amortit les chocs, assure le médecin référent de la Fédération française du cyclotourisme. Pour une pratique de loisir, je recommande de ne pas prendre de pneu en deçà de 28mm de largeur, y compris sur la route.” Un entraînement régulier devrait donc atténuer ce tourment. L'inclinaison de la selle est un autre paramètre en prendre en compte si jamais vous souhaitez améliorer votre confort à vélo. Selon le médecin, il faut régler la selle de la manière la plus horizontale possible pour éviter de trop appuyer à l'avant ou à l'arrière de votre bassin. “N'hésitez pas à vous aider d'un niveau à bulle pour bien caler votre selle, recommande-t-il. Faites aussi attention de le faire dans un environnement lui-même horizontal.”

Le médecin est cependant sceptique sur les accessoires commerciaux vendus pour limiter cette peine, comme les cuissardes par exemple. En revanche, il déconseille l'usage de crèmes anti-irritation qui peuvent “boucher les ports” et donc causer d'autres torts. “Il faut éviter la macération et la sueur, je préconise l'usage d'un short aéré pour le vélo de loisir”, affirme le docteur Yves Yau. Patience et réglages minutieux devraient vous permettre de limiter cette difficulté pour savourer l'exercice physique sur la petite Reine.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité