Publicité

QUESTION D'ACTU

39 morts en Arabie saoudite

Coronavirus : nouveau décès lors du pèlerinage à La Mecque

Alors qu'une étude britannique considère le potentiel pandémique du coronavirus comme faible, l'Arabie saoudite compte un nouveau décès lié à ce virus. Pendant ce temps, le pèlerinage à La Mecque bat son plein.

Coronavirus : nouveau décès lors du pèlerinage à La Mecque EL DAKHAKHNY/SIPA

  • Publié 28.07.2013 à 14h25
  • |
  • |
  • |
  • |


La liste des victimes du nouveau coronavirus s'allonge encore ! Le ministère de la Santé d'Arabie saoudite a annoncé samedi la mort d'un Saoudien. Ce nouveau décès porte maintenant à 39 le nombre de victimes liées à cette maladie dans le royaume, depuis septembre 2012.


D'après le ministère, cette dernière victime est un homme de 83 ans de la province d'Assir, dans le sud du pays. Pourtant, malgré cette annonce qui arrive en plein pèlerinage à La Mecque, une nouvelle étude parue dans The Lancet jeudi rassure sur le "faible potentiel pandémique" de ce virus. 

Dans cette analyse menée par le Pr Ali Zumla, des chercheurs saoudiens et britanniques de l’University College de Londres ont analysé 47 cas d’infections au MERS-Cov, survenus en Arabie Saoudite entre le 1er septembre 2012 et le 15 juin 2013. Conclusion de ces experts, contrairement au SRAS de 2008 qui touchait essentiellement de jeunes adultes, le nouveau coronavirus infecte davantage les hommes âgés souffrant d’une ou plusieurs maladies chroniques. Les malades du MERS-Cov présentaient en effet un diabète (68% des cas), une hypertension artérielle (34%), une maladie cardiovasculaire (28%) et/ou une affection rénale.
De plus, selon Ali Zoumla, professeur de maladies infectieuses dans cette université, une vaste épidémie de MERS-Cov touchant des centaines de patients paraît peu probable. Car, "ce virus est peu infectieux", estime le chercheur. Pour preuve, il explique qu'en quinze mois, seulement 90 cas de nouveau coronavirus ont été recensés, alors que le SRAS avait infecté plus de 8.000 personnes entre novembre 2002 et juillet 2003.

Enfin, pour rassurer encore davantage, dans un avis publié jeudi, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que le risque pandémique présenté par le MERS était "très faible". C'est pourquoi pour le moment, l'Organisation ne décrète toujours aucune restriction aux voyages vers La Mecque pour les pèlerins. L' Arabie saoudite a pour sa part annoncé qu'elle ne délivrerait pas de visa cette année aux plus fragiles. Les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants et les personnes souffrant de maladies chroniques sont concernés par cette restriction.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité