• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Coronavirus et canicule, un cocktail dangereux qui inquiète les Français

Un sondage Opinion Way met en évidence l'inquiétude des Français quant à l'arrivée des grosses chaleurs en période épidémique. 

Coronavirus et canicule, un cocktail dangereux qui inquiète les Français Aapsky/iStock

  • Publié le 06.06.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'été 2020 devrait être plus chaud que la moyenne enregistrée les années précédentes
  • Les personnes vulnérables aux grosses chaleurs le sont aussi face au Covid-19
  • Les Français s'inquiètent de ne pas pouvoir profiter de la climatisation au travail en période d'épidémie

Après un printemps classé parmi les plus chauds de France derrière celui de 2011 (+1,7 °C que la normale), les prévisions de Météo France font état d'un trimestre juin-juillet-août également plus chaud que la moyenne, avec une sécheresse prolongée sur le bassin méditeranéen. Les risques liés ces températures excessives, associées à l'épidémie de Covid-19 inquiètent les autorités sanitaires et les Français.

Les alertes de l'ONU

Bien que les conditions environnementales jouent probablement un rôle limité pour déterminer où et quand la Covid-19 se produit, la chaleur peut aggraver les conséquences pour les patients atteints par le virus et pourrait augmenter les taux de transmission lorsque les gens se rassemblent à l'extérieur et dans les espaces publics, alerte l'ONU dans un communiqué. Par ailleurs, un afflux de patients victimes de chaleur dans les services de santé peut les mettre à rude épreuve à un moment où beaucoup ont déjà atteint un point de rupture en raison de la Covid-19.” 

De nombreuses personnes sont à la fois vulnérables à la chaleur et au nouveau coronavirus : c'est notamment le cas des personnes de 65 ans et plus, de celles ayant des problèmes de santé sous-jacents tels que les maladies cardiovasculaires, pulmonaires, du rein, diabète, obésité, problèmes de santé mentale (troubles psychiatriques, dépression), les femmes enceintes, ou encore les travailleurs extérieurs. “Dans les zones touchées par un nombre élevé de cas de Covid-19, un épisode de chaleur grave pourrait entraîner des pertes massives et des impacts sanitaires importants”, prévient l'ONU. 

L'appréhension d'un reconfinement 

Selon un sondage Opinion way* réalisé pour Climsom, le cocktail canicule et Covid-19 inquiète les Français : 71% redoutent le port du masque sous de grosses chaleurs, 66% appréhendent un nouveau confinement et 61% de ne pas pouvoir s'occuper de leurs proches vulnérables à cause d'une éventuelle nouvelle restriction de déplacement et 50% redoutent l'interdiction d'utiliser la climatisation au bureau pour limiter la propagation du virus. 

Près de 4 Français sur 10 appréhendent l'hypothèse d'un reconfinement en raison de leurs conditions de logement difficiles (manque d'espace, suroccupation, insalubrité...). Les jeunes vivants surtout dans de petites surfaces expriment un niveau de préoccupation plus important (57% des 18-24 ans et 54% des 25-34 ans).”

Etre confiné cet été serait d'autant plus difficile pour les Français que 59% d'entre eux ont plus de mal à supporter la chaleur à l'intérieur qu'à l'extérieur et 54% choisissent même leur destination de vacances de façon à éviter les fortes chaleurs.

Canicule et coronavirus au travail

Nous le savons, s'il peut subsister sur les surfaces, la Covid-19 se déplace principalement par voie aérienne. C'est pourquoi il est recommandé, notamment dans les Ehpad et les entreprises, de laisser les fenêtres ouvertes et de limiter l'utilisation des climatiseurs à air recyclé qui brassent le même air en continu. Une mesure de sécurité qui inquiète 1 Français sur 2 et plus particulièrement les jeunes actifs (64% des 25-34 ans) et les femmes (54% contre 45% des hommes). 

* Etude Opinion Way réalisée sur la base d'un échantillon de 1401 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, en juin 2020. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité