• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Covid-19 : un test salivaire sera commercialisé en juin

Il permet de savoir si la personne est porteuse en moins d’une heure. 

Covid-19 : un test salivaire sera commercialisé en juin Dusanpetkovic/iStock

  • Publié le 29.05.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Détecter la Covid-19 grâce à la salive est désormais possible. Un test salivaire, appelé EasyCov, sera disponible en juin. En avril dernier, le consortium composé d’entreprises et de chercheurs français basés pour la plupart à Montpellier avait annoncé le lancement d’une étude clinique. Les résultats positifs ont permis d’organiser la phase de production et de distribution.

Un test réalisable sur le terrain 

EasyCov doit être utilisé par un professionnel de santé, celui-ci prélève une petite quantité de salive, moins d'un millilitre, sous la langue du patient. Ensuite, le prélèvement est déposé successivement dans deux tubes chauffés à 65°C. En moins d'une heure, le soignant peut lire les résultats grâce à un système de colorimétrie. Il n’y a pas besoin d’avoir accès à un laboratoire pour utiliser et analyser ce test, il est adapté au “terrain”.  

À France 24, Franck Molina, chercheur au CNRS, chargé du projet EasyCov a déclaré espérer une fiabilité de “70 % sur les gens symptomatiques” et “détecter un maximum de patients asymptomatiques, ce qui est plus compliqué car leur charge virale est parfois plus faible”. Selon lui, l’intérêt de ce nouveau test est son "agilité" en comparaison aux autres techniques de dépistage. Il estime qu’il pourrait être particulièrement utile dans les Ehpad ou dans le domaine du sport, “où il est primordial de tester facilement et rapidement.” 

Une fabrication française 

EasyCov est une innovation développée et mise au point en un temps record, qui place la recherche française au premier rang mondial. Je suis convaincu que ce test de dépistage salivaire marquera une véritable rupture dans la lutte contre la Covid-19”, a commenté Franck Molina. Le test doit obtenir le label CE avant d’être mis sur le marché français et européen. D’après un communiqué, ce marquage devrait être obtenu pendant la première quinzaine du mois de juin. Fabriqué par une entreprise alsacienne, le test sera vendu 20€ hors taxes. Dans son entretien à France 24, Franck Molina a évoqué la possibilité d’un autotest, une fois que les “dangers de l’autoévaluation” auront été évalués. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité