• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Les hommes plus sensibles à Covid : la faute aux enzymes de conversion de l’angiotensine

Une étude confirme que les hommes sont plus sensibles au Covid-19 que les femmes. Une vulnérabilité due à une plus forte concentration d’enzyme dans le sang qui favorise l’infection des cellules.

Les hommes plus sensibles à Covid : la faute aux enzymes de conversion de l’angiotensine Design Cells/iStock

  • Publié le 16.05.2020 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous ne sommes pas tous égaux face au coronavirus. Si les personnes âgées sont plus fragiles face à la maladie, une étude chinoise a montré que les personnes de groupe sanguin O sont mieux immunisées que les autres groupes et présentent un risque d'infection 33% moindre. Une nouvelle étude, menée par des chercheurs néerlandais et publiée dans le European Heart Journal, montre pourquoi les hommes sont plus sensibles au Covid-19 que les femmes.

L’ACE2 en cause

La présence en grande quantité de l’enzyme de conversion de l'angiotensine 2 (ACE2) chez l’homme explique pourquoi il est plus vulnérable que la femme face au virus. L’ACE2 est un récepteur qui se trouve à la surface des cellules. C’est lui qui sert de porte d’entrée au Covid-19 pour infecter les cellules. Le niveau élevé d’ACE2 dans les poumons a conduit les chercheurs à penser qu’il joue un rôle important dans l’infection au Covid-19. "Lorsque nous avons constaté que l'un des biomarqueurs les plus puissants, ACE2, était beaucoup plus élevé chez les hommes que chez les femmes, j'ai réalisé que cela avait le potentiel d'expliquer pourquoi les hommes étaient plus susceptibles de mourir de Covid-19 que les femmes", se souvient Iziah Sama, un médecin de l'UMC Groningen qui a codirigé l'étude.

Les chercheurs ont étudié des échantillons de sang prélevés sur plus de 3 500 patients, venant de plusieurs pays européens, souffrant d’insuffisance cardiaque. Après avoir analysé différents facteurs cliniques qui pourraient jouer un rôle dans les concentrations d’ACE2, les chercheurs ont conclu que le sexe masculin est le prédicteur le plus fort des concentrations élevées d’ACE2. Cette enzyme se trouve non seulement dans les poumons mais aussi dans le cœur, les reins et les tissus tapissant les vaisseaux sanguins et les testicules où ils sont particulièrement élevés. Les chercheurs pensent que sa régulation dans les testicules pourrait expliquer en partie des concentrations plus élevées d'ACE2 chez les hommes et pourquoi les hommes sont plus vulnérables au Covid-19.

Les médicaments contre l’insuffisance cardiaque ne sont pas dangereux

En outre, dans leur étude, les chercheurs se sont rendus compte qu’il est inutile d’arrêter de prendre ses médicaments de lutte contre l’insuffisance cardiaque pendant la pandémie. Ils ont découvert que les médicaments prescrits pour lutter contre l’insuffisance cardiaque en ciblant le système rénine-angiotensine-aldostérone (RAAS) n’ont pas pour conséquence d’augmenter la concentration d’ACE2 dans le sang. "Nos résultats ne soutiennent pas l'arrêt de ces médicaments chez les patients Covid-19 comme cela a été suggéré par des rapports antérieurs", analyse ainsi Adriaan Voors, professeur de cardiologie au University Medical Center de Groningen (Pays-Bas), qui a dirigé l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité