• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Entretien

Sa chienne détecte le Covid-19 en quelques minutes : “14 pays m'ont déjà contacté”

Sidi Drici est l'heureux propriétaire d'une chienne capable de détecter le Covid-19 grâce à son flair. Ses aptitudes sont telles, que 14 pays l'ont contacté pour lui acheter sa technique de dressage. Entretien. 

Sa chienne détecte le Covid-19 en quelques minutes : “14 pays m'ont déjà contacté” Propriété de Sidi Drici

  • Publié le 27.04.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une chienne de 7 ans déjà capable de repérer des malades du cancer est parvenue à repérer le coronavirus en laboratoire
  • Le ministère de la Santé serait intéressé pour développer une formation sur cette capacité des chiens à détecter une maladie

Il est plombier chauffagiste et c'est peut-être grâce à lui que le dépistage du Covid-19 pourrait devenir instantané, optimisant ainsi des prises en charge précoces. Sidi Drici a dressé sa chienne de 7 ans pour renifler les fuites de gaz. “Avant je passais des heures et des heures à chercher les fuites”, nous explique-t-il.

Aujourd'hui, son Berger malinois est capable de sentir les molécules de gaz et remonter jusqu'à la fuite dans un rayon de 4km, à une profondeur maximale de 2m85, dans un laps de temps compris entre 5 et 10 minutes. “Le plus dur dans la technique de dressage, était de la faire remonter jusqu'à la fuite”. C'est désormais chose faite. “En 2019, j'ai même reçu le Trophée du chien héros dans la catégorie chien civil.”

“Elle a trouvé le Covid-19 en 25 minutes maximum”

Le flair de sa chienne est tellement développé et entraîné à détecter plusieurs molécules différentes, qu'elle peut désormais dépister celles d'un cancer du sein ou de la prostate en 20 à 120 secondes. Une prouesse due au fait qu'Ila est habituée à renifler des pistes dans de vastes espaces extérieurs. Lorsqu'elle s'y applique dans un espace fermé, où le nombre d'odeurs est donc restreint, “celle du cancer est décuplée. C'est comme entrer dans une pièce et demander où est la télévision”, précise son maître. Une aubaine pour l'un des hôpitaux de Paris qui fait appel à ses services, mais souhaite rester discret. 

En cette période de crise et face à la charge de travail que suscite l'analyse des tests du Covid-19 pour les équipes médicales, le talent de sa chienne n'est pas passé inaperçu. Contacté par un laboratoire anglais, dont il conserve le nom secret pour le moment, Sidi Drici s'est rendu à Londres avec sa chienne pour faire des essais. Les chercheurs ont disposé 12 bocaux, dont l'un contenant le SARS-CoV-2. “Elle l'a trouvé en 25 minutes maximum”, se réjouit-il.

Le ministère de la Santé français en lice

Fort de ce succès, il a été contacté par 14 pays dont la Russie, l'Italie, le Portugal ou encore la Turquie, tous désireux de lui acheter sa technique de dressage et d'ouvrir des centres de formation. "Le ministère de la Santé français m'a fait comprendre que ce serait bien que cette compétence soit reconnue comme française, nous explique-t-il. Mais j'ai posé mes conditions : je veux un terrain de 6 hectares pour ouvrir ce centre de formation et que le recrutement s'organise autour de l'insertion.”

Sidi Drici, qui a ouvert la première pizzeria solidaire de France, dont le principe consiste à offrir un repas à un sans-abri pour 2 pizzas achetées et qui offre 50 pizzas par semaine aux personnels soignants de l'hôpital de Melun depuis le début du confinement, ne se voyait pas profiter de cette opportunité seul : “J'ai essayé de tout placer : emploi, insertion, solidarité… Mais on verra, pour l'instant, j'attends une réponse du Canada.” 

Nous savons que la période maximale d'incubation du Covid-19 est de 14 jours, soit 2 semaines durant lesquelles un patient qui s'ignore a le temps de contaminer, directement ou indirectement, des centaines d'autres personnes. Dépister le virus aussi vite que le peu Ila permettrait d'isoler les patients en quarantaine avant même l'apparition des symptômes et ainsi limiter les possibilités de transmission interhumaines. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité