Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Coronavirus : les trois quarts des entreprises françaises n’ont pris aucune mesure

Face à la propagation toujours plus importante de la pandémie de coronavirus, les entreprises françaises n’ont, pour la plupart, pas pris de mesure alors que la France est devenue le nouveau foyer aigu de la contamination en Europe.

Coronavirus : les trois quarts des entreprises françaises n’ont pris aucune mesure Nito100/iStock

  • Publié le 03.03.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que chaque jour de nouvelles personnes sont testées positifs au coronavirus, comme en outre-mer où trois premiers cas sont avérés, les entreprises françaises peinent à prendre des mesures. “Il est surprenant de constater qu'un grand nombre d'entreprises françaises ne sont pas encore proactives dans leurs démarches internes afin de communiquer auprès de leurs employés et collaborateurs sur les bonnes pratiques”, note Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA, une plateforme de recrutement par intérim.

63% ont peur d’attraper le coronavirus au travail

Seulement 10% des entreprises françaises ont mis en place des actions concrètes de manière formelle, et 13% l’ont fait de manière informelle. Parmi ces sociétés qui ont mis des actions en place, l’évitement des contacts physiques arrive en première place puisqu’elle représente 81% des mesures. L’annulation de séminaires et de voyages professionnels arrive en deuxième position avec 64% des actions, suivie par des demandes d’arrêts maladie dès qu'une personne commence à tousser et à avoir de la fièvre (61%).

Sur le lieu de travail, le coronavirus occupe les esprits: 78% des femmes disent ressentir une forte tension et plus d’un homme sur deux (59%). Près des trois quarts (74%) craignent que le Covid-19 affecte négativement le business de leur société et 63% à avoir peur d’attraper le coronavirus au travail. Ces chiffres ont été obtenu par un sondage réalisé auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs.

Les gestes à adopter

Pour ne pas aggraver l’épidémie, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a présenté des mesures vendredi dernier. “Je recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d’éviter la poignée de mains”, a-t-il déclaré. Si les mains ne peuvent être un vecteur direct de communication, le fait que nous les portons souvent au visage en fait un transmetteur. “Il faut s’entraîner à ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche”, propose le professeur Peter Openshaw, de l’Imperial College de Londres.

Le premier ministre, Édouard Philippe, a exhorté les Français à être “acteur de ce combat, de cette lutte, et cela veut dire avoir en tête des choses très simples à faire, mais qui sont essentielles”, a-t-il annoncé après une visite au CHU de Bordeaux. Il note ainsi qu’il faut se laver les mains toutes les heures “pendant 20 à 30 secondes de façon très méticuleuse, éternuer dans son coude et éviter, lorsque l’on présente les premiers symptômes d’un rhume ou d’une grippe, le contact avec les personnes les plus fragiles.”

Covid-19 : Nos Podcast audio, nouveaux rendez-vous quotidiens sur l'actualité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité