• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Quand la sueur nous gêne

Transpiration excessive : le botox serait efficace !

Selon une nouvelle étude sud-coréenne, un spray au botox permettrait de limiter, voire de stopper la transpiration excessive.

Transpiration excessive : le botox serait efficace ! AndreyPopov/iStock

  • Publié le 23.02.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Mains moites, auréoles sous les aisselles, dos trempé,… Souffrir de transpiration excessive peut vraiment compliquer la vie, surtout en société. Ce phénomène s’explique par une hyperactivité des glandes sudoripares, qui émettent la transpiration. Si certaines solutions existent — comme l’utilisation de déodorants spécifiques, la prescription de médicaments, voire même la chirurgie —, elles ne conviennent pas à tout le monde et peuvent même entraîner des effets secondaires.

Le botox, déjà utilisé pour limiter la transpiration

Un nouveau traitement pourrait être rajouté à la liste. Des chercheurs sud-coréens ont en effet mis  au point une nouvelle technique, basée sur l’utilisation… du botox ! Les résultats de leur étude sont publiés dans la revue Skin Research Technology. En réalité, la toxine botulique est déjà connue pour venir à bout de la transpiration excessive car elle peut bloquer les nerfs responsables du déclenchement des glandes sudoripares. Toutefois, la précédente technique était fastidieuse et douloureuse: il fallait injecter du botox à plusieurs reprises car les glandes sudoripares sont très nombreuses, et à 1 centimètre sous la peau.

Une technique un petit peu douloureuse

Cette fois-ci, le botox est administré sous forme liquide et par projection à haute pression. Autrement dit, grâce à un spray. Les chercheurs ont utilisé cette technique sur les paumes et les aisselles de 20 participants. Ils y ont observé une nette réduction, voire un arrêt de la transpiration, mais cela ne s’est pas fait sans douleur. Elle a été évaluée en moyenne à 16 sur 100 sur les aisselles et 33 sur 100 sur les paumes de la main par les patients. D’autres tests devront être menés, notamment sur un plus large échantillon afin de confirmer ces résultats prometteurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité