Publicité

QUESTION D'ACTU

Épidémie

Coronavirus : la maladie pourrait aussi se transmettre par voie fécale

Une nouvelle étude parue dans le JAMA suppose que le coronavirus responsable d'une épidémie meurtrière en Chine pourrait, en plus des voies respiratoires, se transmettre par voie fécale.

Coronavirus : la maladie pourrait aussi se transmettre par voie fécale jarun011

  • Publié le 09.02.2020 à 19h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Le bilan lié à l’épidémie du virus 2019-nCoV, plus connu sous le nom de coronavirus chinois, s’alourdit. Selon les derniers chiffres de la Commission nationale de santé dévoilés ce dimanche, le nombre de morts liés au nouveau coronavirus en Chine s’élève désormais à 811 morts.

Ce virus mortel se transmet par des gouttelettes suspendues dans l’air et diffusées par la toux des personnes infectées. Mais d’après une nouvelle étude parue dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), la voie respiratoire ne serait peut-être pas le seul mode de transmissions du virus.

D’après les travaux des scientifiques, le virus 2019-nCoV pourrait également être transmis par voie fécale. L’étude a été réalisée sur 138 patients atteints du coronavirus et soignés dans un hôpital de Wuhan (ville d'où est partie l'épidémie). Parmi eux, 14 ont souffert de diarrhée et de nausées environ deux jours avant l’apparition de la fièvre et des troubles respiratoires.

11 cas de coronavirus en France

Des traces du virus 2019-nCoV ont par ailleurs été retrouvées dans les selles liquides du premier patient américain concerné par la maladie. D'autres cas de patients chinois décrits dans la revue The Lancet ont présenté des symptômes similaires, bien que peu fréquents. Ces données laissent les chercheurs penser que le virus pourrait également se transmettre par voie fécale. 

"Nous ne savons pas encore combien de temps ce virus peut survivre en dehors du corps (…) et à quelle échelle de température le 2019-nCoV est sensible", a toutefois précisé à l'Agence France-Presse Jiayu Liao, bio-ingénieur à l’université de Californie.

Depuis son apparition sur le territoire chinois début décembre 2019, le virus 2019-nCoV a fait de nombreuses victimes en Chine : aux 811 morts, s'ajoutent 37 198 malades. Plus de 320 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires. Un décès à Hong-Kong et un autre aux Philippines ont également été recensés, ainsi que celui d'un Américain mort dans un hôpital de Wuhan le 6 février.

En France, cinq nouveaux patients ont été identifiés ce samedi, portant le nombre total de cas de contaminations dans l'Hexagone à 11. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité