Publicité

QUESTION D'ACTU

3% de Français concernés

Voici les 5 facteurs de la migraine chronique

La migraine chronique (CCQ) touche 3% des Français, qui se caractérise par des crises de céphalée. Alors que ses causes sont encore mystérieuses, une méta-étude détermine 5 facteurs de prédisposition à cette pathologie.

Voici les 5 facteurs de la migraine chronique seb_ra/iStock

  • Publié le 23.01.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Des crises de maux de tête au moins 15 jours par mois et depuis au moins trois mois. Voilà ce qui caractérise la migraine chronique, une pathologie qui touche 3% de la population française. Difficile à traiter et handicapante, les causes de cette maladie sont encore inconnues. Des chercheurs ont publié une étude dans la revue Cephalalgia, qui permet d’y voir plus clair. Dans une méta-analyse, ils ont passé en revue 5 695 publications sur le sujet. Cela leur a permis de déterminer cinq facteurs de prédisposition à la migraine chronique.

De la dépression au facteur économique

D’après les résultats, les personnes souffrant de dépression ont 58% de risques en plus de souffrir de migraine chronique. Cette dernière est d’ailleurs fréquemment associée à des troubles psychologiques. Le deuxième facteur peut paraître évident: avoir des migraines régulièrement. En effet, souffrir de cinq céphalées par mois multiplie par trois le risque de devenir migraineux chronique. “Cela suggère que des thérapies préventives doivent être adoptées pour éviter cette chronicisation”, précise l’étude.

Troisième facteur: un abus de médicaments. Consommer trop d’antidouleurs multiplie par 8,8 le risque de migraine chronique. De plus, les personnes souffrant d’allodynie sont plus exposées. Il s’agit d’une sensibilité particulière à la douleur, causée par un dysfonctionnement du système nerveux central. Le risque est là 40% plus élevé. Enfin, le dernier facteur est d’ordre financier et social. Gagner plus de 45 000€ par an réduit de 35% les chances de souffrir de migraine chronique. Les chercheurs estiment qu’un meilleur accès aux soins et une meilleure hygiène de vie peuvent expliquer cette différence.

Un traitement qui donne de l’espoir

Dans la vie quotidienne, d’autres facteurs peuvent favoriser des migraines: anxiété, café, alcool, stress, surcharge pondérale, troubles du sommeil, changements de température. Aujourd’hui, un nouveau traitement préventif fait ses preuves. Baptisé Aimovig, il fonctionne par des injections mensuelles sous-cutanées et empêche l’apparition des crises de migraine. Ce traitement a déjà obtenu une autorisation de mise sur le marché américain et européen en 2018. Cependant, il n’est pas encore disponible en France. Son prix fait encore l’objet de discussions.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité