Publicité

QUESTION D'ACTU

Développement de l’enfant

Les cerveaux des bébés sont capables de se synchroniser avec ceux des adultes

Pour la première fois, des chercheurs ont étudié les interactions entre les cerveaux des enfants et des adultes pendant qu’ils jouaient ensemble. 

Les cerveaux des bébés sont capables de se synchroniser avec ceux des adultes paulaphoto/iStock

  • Publié le 17.01.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Que se passe-t-il quand un bébé et un adulte jouent ensemble ? D’après une étude de l’université américaine de Princeton, leurs cerveaux se synchronisent. Dans Psychological Science, les chercheurs montrent qu’un adulte et un bébé qui interagissent sont sur la même longueur d’ondes : leur activité cérébrale est concentrée dans les mêmes zones. 

Un capuchon infrarouge pour analyser l’activité cérébrale

“Des études précédentes ont montré que les cerveaux des adultes se synchronisent lorsqu’ils regardent des films ou écoutent des histoires, mais nous savons très peu de choses sur le développement de cette synchronisation neuronale dans les premières années de la vie”, précise Elise Piazza, directrice de l’étude. Les chercheurs ont mis au point un capuchon infrarouge, capable de produire des images du cerveau. L’oxygénation du cerveau est le marqueur utilisé pour déterminer la présence d’activité neuronale.

Une synchronisation de l’activité cérébrale  

Quarante-deux enfants ont participé à l’étude : un adulte a joué avec eux, chanté des chansons ou encore lu des histoires. Vingt-et-un bébés ont été exclu de la recherche car ils gigotaient trop, trois ont refusé de porté le capuchon infrarouge. Au final, 18 enfants, âgés de 9 à 15 mois, sont restés dans l’échantillon de l’étude. L’analyse de l’activité cérébrale a montré que pendant les interactions en face-à-face, les cerveaux des adultes et des bébés sont parfaitement synchronisés. Les zones concernées sont celles associées à la compréhension de l’environnement ainsi que le cortex préfrontal, impliqué dans l’apprentissage. Ce dernier était jusqu’ici considéré comme peu développé chez les bébés. Lorsque l’adulte et le bébé étaient séparés, cette synchronisation disparaissait. 

Une influence mutuelle des cerveaux 

“Le cerveau de l’adulte semble prédire quand l’enfant va sourire, et le cerveau du nourrisson anticipe les moments où l’adulte va parler comme un bébé, les deux cerveaux suivent le contact visuel et l’attention aux jouets, explique l’autrice de l’étude. Quand un bébé et un adulte jouent ensemble, leurs cerveaux s’influencent mutuellement de manière dynamique.” Pour les chercheurs, ces découvertes pourraient aider le personnel médical à mieux s’adapter aux enfants avec lesquels ils interagissent. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité