Publicité

QUESTION D'ACTU

Nutrition

7 bonnes résolutions à adopter pour une alimentation plus saine en 2020

Et si 2020 était l'occasion d'adopter une alimentation plus saine, bénéfique pour la santé physique et mentale ? Voici 7 bonnes résolutions nutritives qui vous feront du bien. 

7 bonnes résolutions à adopter pour une alimentation plus saine en 2020 marilyna/iStock

  • Publié le 04.01.2020 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Stress, carences, fatigue, virus... avoir une alimentation équilibrée et saine contribue à votre bien-être et renforce vos défenses immunitaires. Pourquoi Docteur vous donne 7 bonnes résolutions nutritives à mettre en place dès maintenant pour vous sentir mieux dans votre corps et dans votre tête. 

1. Mangez plus de légumes

Les légumes sont dotés de bienfaits essentiels pour le corps. Si la betterave possède des vertues énergétiques, la carotte contribue par exemple à prévenir les maladies cardio-vasculaires, les constituants de l'aubergine ont des propriétés anti-anémique, laxative, diurétique et l'ail est bon pour le cœur. Consommer régulièrement et de façon intelligente, c'est-à-dire en fonction des saisons et de vos éventuels maux, les légumes contribuent largement à la guérison ou encore, à prévenir les carences nutritionnelles. Prendre connaissance de leurs vertus et les inclure dans votre alimentation au gré de vos besoins vous permettra d'améliorer votre état de santé. 

2. Remplacez les céréales raffinées par des céréales complètes

Les céréales raffinées regroupent de nombreux produits consommés en grande quantité chez les Français, comme le pain blanc, les pâtes blanches ou encore le riz blanc. Autant d'aliments qui, lors du processus de raffinage (permettant de conserver le produit sur le long terme sans risque d’altération), ont perdu leurs vertus nutritionnelles comme les vitamines, les minéraux ou encore les antioxydants. Pire, ces aliments font grimper la glycémie et fatiguent certains organes comme le pancréas. Optez donc pour des céréales complètes comme le riz complet, le pain de mie complet, le quinoa, le sarrasin, etc... bien plus riches en fibres et en nutriments (magnésium, potassium, vitamines...).

3. Limitez votre consommation de viande rouge

Outre ses conséquences environnementales, la consommation de viande rouge est associée à un risque accru de cancer du côlon, mais pourrait aussi avoir une influence sur le risque de cancer du sein d’après l’Inserm. Une nouvelle étude publiée dans le Journal of Hepatology montre que la surconsommation de viande rouge et de charcuterie augmente le risque de développer une stéatohépatite non-alcoolique (NASH). Les protéines de la viande rouge représentent également un risque cardiovasculaire. En 2018, le Centre de recherche international sur le cancer (CIRC) estimait que 3 880 cancers du côlon étaient attribuables à la charcuterie en 2015 en France. Limitez donc votre consommation de viande rouge à une fois maximum par semaine. 

4. Limitez les sodas

Ce n'est pas un secret, la consommation régulière de sodas est mauvaise pour la santé. Connue pour favoriser l'obésité, elle serait d’après une étude, l’une des principales causes de l’érosion de l’émail des dents et de la dentine chez les personnes obèses. Toujours selon le Centre international de recherche sur le cancer, les consommateurs réguliers de sodas, c’est-à-dire ceux qui en boivent au moins deux verres par jour, sont 17% plus exposés à des risques de mortalité, toutes causes confondues. Les sodas sucrés favoriseraient des maladies digestives et les sodas édulcorés des maladies cardiovasculaires. Boire des sodas pourrait également fragiliser les os des femmes ménopausées. Les méfaits des boissons industriels sur la santé sont nombreux, offrez le meilleur à votre corps en limitant leur consommation. 

5. Arrêtez les aliments ultra-transformés

Plats préparés, chips, nuggets, gâteaux... le spectre des conséquences néfastes des aliments ultra-transformés sur l'organisme est large. Modifié à l’extrême (jusqu’à 20 fois parfois), ces produits sont finalement dénués de leurs valeurs nutritives. Plus les aliments sont fractionnés et recomposés, plus le risque de générer des maladies chroniques est important. Parmi les ingrédients dangereux ajoutés par les industriels, figure par exemple les nitrites, régulièrement utilisées pour conserver la viande, et classées comme “probablement cancérogènes” par l’Agence internationale de recherche contre le cancer (IARC). En février 2018, une étude appelée “NutriNet-Santé a démontré une corrélation entre aliments ultra-transformés et augmentation de 12% du nombre de cancers, notamment le cancer du sein.

6. Buvez de l'eau

On ne le répétera jamais assez : il faut boire de l'eau. Votre peau, vos cheveux et vos organes ont besoin d'être hydratés de façon quotidienne. Si vous adoptez une alimentation saine, les fruits et légumes que vous consommerez couvriront entre 15 et 20% de vos besoins en eau. Vous pourrez en consommer également en buvant des tisanes ou des bouillons. Enfin, fixez-vous l'objectif d'avaler entre 7 et 8 verres d'eau par jour. 

7. Ecouter votre corps 

Il est essentiel d'écouter votre corps et d'analyser vos besoins, afin de choisir les aliments qui sauront vous faire du bien. Etes-vous fatigué ? Stressé ? Affaibli ? Avez-vous des maux de têtes, des douleurs musculaires ou un rhume ? Faites le point, écoutez-vous et adapter votre alimentation en conséquence. 

VIDEO : Quelles résolutions pour l'assiette 2020 ?

Invité dans l'émission Questions aux experts, le Dr Patrick Serog, nutritionniste, nous donne les clés d'une meilleure alimentation pendant et après la période des fêtes de fin d'année. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité