Publicité

QUESTION D'ACTU

Cohorte de Framingham

La consommation de boissons light augmente le risque d'AVC

Consommer un verre de boisson édulcorée par jour est associé à un risque accru de maladie d'Alzheimer et d'AVC. Les sodas classiques sont aussi concernés.

La consommation de boissons light augmente le risque d'AVC gosphotodesign/epictura

  • Publié 22.04.2017 à 15h35
  • |
  • |
  • |
  • |


Les sodas nous feraient perdre la mémoire. C’est en tout cas ce que suggère une étude publiée à la fois dans le journal scientifique Stroke et Alzheimer and Dementia. Les chercheurs de l’école de médecine de l’université de Boston (Etats-Unis) viennent de montrer que les grands consommateurs de boissons sucrées, notamment celles contenant des édulcorants, ont plus de risque d’être victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC) et de souffrir de démence.

Ils sont parvenus à cette conclusion en s’appuyant sur les données de la cohorte Framingham. Cette ville située non loin de Boston participe à l’une des plus grandes et anciennes études d’épidémiologie au monde. Depuis 1947, des générations d’hommes et de femmes participent à la recherche sur le cholestérol et ses effets sur les maladies cardiovasculaires. C’est à partir des années 1980 que les participants ont été surveillés, en continu, pour diagnostiquer l’apparition de démence.

Pour ces travaux, le Dr Matthew Pase et son équipe du département de neurologie de l’université de Boston ont étudié près de 2 900 personnes âgées de plus de 45 ans pour mesurer l’incidence des AVC, et 1 500 volontaires de plus de 60 ans afin d’évaluer la prévalence de la démence. Durant les 10 années de suivi, les participants ont réalisé des IRM ainsi que des tests cognitifs. Leur état de santé et leur alimentation ont également été passés au crible.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Eliminer sodas et boissons light

A l’issue de cette décennie, les chercheurs ont noté 97 cas d’AVC, dont la grande majorité était due à l’obstruction d’une artère, et 81 cas de démence, dont 63 cas de maladie d’Alzheimer. L’analyse révèle alors un lien entre la fréquence de consommation de boissons sucrées artificiellement et la survenue de ces pathologies graves. « Nos résultats indiquent une association entre une importante consommation de sodas et l’atrophie cérébrale, incluant un volume cérébral plus petit et une moins bonne mémoire, rapporte le Dr Matthew Pase. Nous avons aussi trouvé que boire ces breuvages tous les jours multiplie par 3 le risque de faire un AVC mais aussi de développer une démence ». Et la dose est faible : il suffit d’un verre par jour pour voir le risque de ces maladies s’envoler.

L’excès de sucre est connu depuis longtemps pour accroître les risques de maladies métaboliques comme le diabète ou l’obésité. Il en va de même des boissons dîtes light qui contiennent des édulcorants (aspartame ou sucralose) plutôt que du sucre. Or ces pathologies font le lit des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, mais aussi les troubles neurodégénératifs.

« Au regard du nombre de personnes consommant ces boissons light, il faut poursuivre ces travaux. Et bien que nous n’ayons pas trouvé d’association entre les AVC ou la démence et les sodas, cela ne veut certainement pas dire qu’ils représentent une option plus saine. Nous recommandons vivement aux gens de boire de l’eau plutôt que ces breuvages sucrées ou édulcorées », insiste le Dr Pase.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité