Publicité

QUESTION D'ACTU

Rose ou bleu

Jouets genrés : les bébés garçons préfèrent les poupées aux voitures

Une étude menée par l’université de Sidney, en Australie, montre que les garçons, comme les filles, sont davantage attirés par les poupons que par les voitures dans les premiers mois de leur vie.

Jouets genrés : les bébés garçons préfèrent les poupées aux voitures Snejana_1974/iStock

  • Publié 03.12.2019 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Si à Noël, vous avez prévu d’offrir à votre garçon des petites voitures ou un camion, voici une étude qui pourrait bien vous faire changer d’avis.

Alors que les magasins de jouets, sous la pression des parents et des associations féministes, ont entamé depuis quelques années une réflexion sur les stéréotypes de genre véhiculés par leurs rayons et leurs catalogues, des travaux menés par la chercheuse Paola Escudero de l'université occidentale de Sydney remettent en cause l’idée que les garçons préfèrent jouer aux voitures et à d’autres jeux “virils”.

Publiée dans le Journal of Experimental Child Psychology en 2013, cette étude montre au contraire que c’est notre propre perception stéréotypée qui influence ce avec quoi jouent les enfants. “Tout le monde aime acheter des poupées aux bébés filles et des voitures et camions aux bébés garçons. C’est tout simplement ce que nous faisons”, explique ainsi la docteure Paola Escudero, autrice principale des travaux.

Une préférence des filles et des garçons pour les poupées

Pour étudier les préférences sexuées des bébés, les chercheurs ont recruté 48 enfants âgées de 4 à 5 mois (24 fillettes et 24 garçons), ainsi que 48 jeunes adultes (24 femmes et 24 hommes).

Ils leur ont ensuite montrée des photos d’hommes, de femmes, de poupées, de voitures et de fours. Objectif ? Déterminer la préférence des participants pour l’objet afin de savoir lequel les intéressait le plus. Les résultats ont montré que tous les participants, même les bébés, maintenaient leur regard plus longtemps sur les poupées que sur les voitures, ce qui suggère qu'ils sont plus susceptibles de jouer avec des objets qui possèdent un visage. Tous les nourrissons ont manifesté une préférence pour les visages humains, qu'il s'agisse de visages réels ou de visages de poupées.

“Grâce à une technologie de pointe de suivi oculaire, nous avons constaté que ces préférences spécifiques au sexe ne sont pas présentes à cinq mois, ce qui indique qu'elles sont le résultat de changements physiologiques (par exemple, leurs niveaux hormonaux), du développement cognitif ou de pressions sociales”, analyse la Dr Escudero.

La chercheuse et son équipe reconnaissent cependant que d’autres travaux sont nécessaires pour déterminer si une préférence sexuée pour certains jouets se manifeste plus tard et, surtout ce qui déclenche plus tard l'intérêt des garçons pour les jouets stéréotypés associés aux hommes.

En attendant, il est toujours possible de glisser sous le sapin un poupon destiné à un garçon et un camion de pompiers pour une fille.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité