Publicité

QUESTION D'ACTU

Rentrée

Enseigner aux adolescents la pleine conscience pourrait améliorer leurs résultats scolaires

Se concentrer sur le moment présent peut améliorer les résultats scolaires et réduire le stress. Face à ce constat validé par deux études, les chercheurs suggèrent d'intégrer cette pratique dans les programmes.

Enseigner aux adolescents la pleine conscience pourrait améliorer leurs résultats scolaires jacoblund/istock

  • Publié 28.08.2019 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Deux nouvelles études du Massachusetts Institute of Technology (MIT) suggèrent que la pleine conscience - c’est-à-dire la concentration sur le moment présent - peut améliorer les résultats académiques et la santé mentale des adolescents. 

"Par définition, la pleine conscience est la capacité à se concentrer sur le moment présent et ne pas être distrait par des éléments extérieurs ou des pensées intérieures, explique John Gabrieli, professeur de sciences cognitives et auteur de l’étude. Si vous vous concentrez sur le professeur en face de vous ou sur les devoirs en face de vous, c’est une bonne façon d’apprendre."

Une activité moindre de l'amygdale 

Les chercheurs ont montré pour la première fois que des entraînements de pleine conscience peuvent avoir un impact sur l’activité cérébrale des adolescents. Les résultats de la première étude ont été publiés dans la revue Behavioral Neuroscience

Dans cette étude, des élèves de 6ème ayant reçu des entraînements de pleine conscience étaient tout d’abord moins stressés mais leurs scanners cérébraux révélaient également une activité moindre de l’amygdale, une région du cerveau qui gère les émotions comme la peur. 

Dans la deuxième étude, dont les résultats ont été publiés dans la revue Mind, Brain, and Education, les chercheurs ont essayé d’évaluer le lien entre pleine conscience et résultats académiques. Les adolescents ayant le plus tendance à être en pleine conscience avaient également de meilleures notes et moins d’absences que les autres. 

La pleine conscience dans le programme scolaire

Les chercheurs suggèrent de faire de ces apprentissages de la pleine conscience une part intégrante du programme des adolescents. "Ce qui est intéressant avec la pleine conscience, c’est qu’il existe déjà des façons bien établies de l’enseigner," explique Gabrieli.

"La pleine conscience, c'est comme aller à la salle de sport, continue Gabrieli. Y aller pendant un mois, c'est bien, mais si tu arrêtes d'y aller, les effets ne dureront pas."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité