Publicité

QUESTION D'ACTU

Bilan alarmant

Les cas de syphilis en Europe sont en hausse de 70% depuis 2010

Le nombre de cas de syphilis enregistrés depuis 2010 est en considérable hausse, touchant majoritairement les hommes homosexuels.

Les cas de syphilis en Europe sont en hausse de 70% depuis 2010 Roman Didkivskyi/istock

  • Publié 17.07.2019 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon une étude du Centre Européen de prévention et de contrôle des maladies, en dix ans, entre 2007 et 2017, 260 000 cas de syphilis ont été enregistrés dans 30 pays de l’Union Européenne et de l’Espace Economique Européen. En 2017, 33 000 nouveaux cas ont été enregistrés, un record depuis le début de la surveillance de la syphilis par l’agence européenne. 

En 2010, le taux était descendu à son plus bas niveau historique, à 4,2 cas pour 100 000 personnes. Mais en 2017, ce taux a augmenté de 70% pour atteindre 7,1 pour 100 000 personnes. Ce qui signifie que pour la première fois depuis le début des années 2000, les pays de l’UE et de l’EEE rapportent plus de cas de syphilis que de SIDA. 

Les hommes homosexuels majoritairement touchés

Entre 2010 et 2017, 15 pays ont reporté une augmentation de plus de 15 points dans leurs taux de notification de la syphilis. Mais certains enregistrent des taux qui ont plus que doublé comme l’Islande (876%), l’Irlande (224%), le Royaume-Uni (153%), l’Allemagne (144%) et Malte (123%).

Les diagnostics étaient régulièrement plus importants chez les hommes avec un taux passant de 6,1 pour 100 000 personnes en 2010 à 12,1 en 2017. Entre 2007 et 2017, presque deux tiers des cas étaient des hommes homosexuels. Les hommes hétérosexuels représentaient 23% des cas et les femmes 15%. 

“Il existe un lien clair entre des pratiques sexuelles à risque et le risque de contracter la syphilis et d’autres maladies sexuellement transmissibles, explique Andrew Amato-Gauci à la tête du programme du Centre sur le SIDA, les IST et l’hépatite virale. L’augmentation des infections à la syphilis que nous observons en Europe et dans d’autres pays, est le résultat de plusieurs facteurs comme l’oubli du préservatif, la multiplication du nombre de partenaires et une peur réduite de contracter le SIDA.”

“Pour contrer cette tendance, il est important d’encourager la population à utiliser des préservatifs avec leurs partenaires nouveaux comme réguliers. Des tests réguliers de dépistage de la syphilis et d’autres maladies sexuellement transmissibles sont aussi nécessaires,” continue-t-il. 

Moins de cas chez les femmes

Bonne nouvelle : les cas de syphilis congénitales sont en baisse depuis 2005 notamment grâce à une baisse consistante des cas de syphilis chez les femmes sur cette période, notamment en Europe de l’Est. Cela a contribué à la baisse du taux de transmission de la femme à l’enfant en Europe. 

A savoir : le diagnostic et le traitement de la syphilis sont accessibles et peu chers. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la syphilis peut mener à des complications sévères et peut faciliter la transmission du virus du SIDA.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité