Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies professionnelles

Amiante : vingt après l’interdiction, les cancers sont plus nombreux

Environ 1 100 nouveaux cas sont détectés chaque année en France. 

Amiante : vingt après l’interdiction, les cancers sont plus nombreux Neydtstock/ISTOCK

  • Publié 01.07.2019 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Le 1er janvier 1997, l’amiante a été interdite en France. Pendant vingt ans, Santé Publique France a étudié les conséquences de cet isolant sur la santé des Français. L’organisation constate que le nombre de cas de cancers ne cesse d’augmenter. 

Deux fois plus de cas chez les femmes 

Le mésothéliome pleural est un cancer de la plèvre consécutif à une exposition à l’amiante dans la plupart des cas. Les premiers symptômes peuvent apparaître jusqu’à 40 ans après avoir été au contact du matériau pour la première fois. Pour neuf hommes atteints sur dix, l’exposition à l’amiante est liée à leur métier alors qu’elle a eu lieu hors du travail pour un tiers des femmes. Pour ces dernières, le nombre de cas a doublé en 20 ans même si elles représentent aujourd’hui moins d’un tiers des personnes atteintes par la maladie. D’après les estimations de Santé Publique France, au total, 1 100 nouveaux cas apparaissent chaque année, contre 800 à la fin des années 1990.  

Des particularités régionales 

Le secteur du BTP est particulièrement concerné : en 2016, la moitié des personnes atteintes d’un mésothéliome pleural travaillait ou avait travaillé dans ce secteur. Les professions les plus exposées à l’amiante sont les chaudronniers, les tuyauteurs industriels, les plombiers et chauffagistes. Des différences régionales existent également : l’incidence de la maladie est plus élevée dans le Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Est. Avec le temps, la proportion des moins de 60 ans parmi les nouveaux cas diminue, et l’âge au moment du diagnostic recule : il est passé de 60 à plus 75 ans, quelque soit le sexe, entre 1998 et 2017. 

Un enjeu de santé pour les décennies à venir 

Comme l’apparition de la maladie peut être tardive, Santé Publique France conclut que "l’amiante est et restera encore pendant plusieurs décennies un sujet majeur de santé publique, de santé au travail et de santé environnementale". En 2014, un rapport du Haut conseil de la santé publique a estimé que l'amiante pourrait être la cause de 68 000 à 100 000 décès par cancer entre 2009 et 2050.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité