Publicité

QUESTION D'ACTU

Intolérance au gluten

Manger beaucoup de gluten pendant l'enfance augmente le risque de maladie coeliaque

La maladie coeliaque, plus connue sous le nom "d'intolérance au gluten", touche environ 1% de la population mondiale. 

Manger beaucoup de gluten pendant l'enfance augmente le risque de maladie coeliaque Mariamarmar / istock.

  • Publié 27.06.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Un apport plus élevé de gluten pendant l’enfance est associé à un risque accru de maladie coeliaque, selon de nouvelles recherches. "Nous avons constaté que les enfants d'un an qui avaient un apport en gluten supérieur à la moyenne présentaient un risque relatif deux fois plus élevé de développer une maladie cœliaque auto-immune", explique le Dr Karl Marild, du Norwegian Institute of Public Health (Norvège). "Pour moi, c'était une surprise de trouver une association de cette ampleur, étant donné l’omniprésence du gluten dans notre alimentation".

Un risque 2,17 fois plus élevé

Son équipe a analysé les données de 1 875 participants. Comparativement aux enfants consommant peu de gluten, ceux qui en mangeaient beaucoup présentaient un risque 2,17 fois plus élevé de maladie cœliaque. Cette association ne changeait pas selon le génotype de l'enfant ou ses antécédents familiaux de maladie cœliaque.

"Il est important de souligner que nous ne recommandons pas un changement dans l'alimentation des enfants", explique le Dr Karl Marild. "Comme il s'agit d'une étude d'observation, il y a beaucoup d'explications possibles à nos résultats, y compris des explications non causales liées aux biais", ajoute-t-il.

Réaction auto-immune anormale

Le gluten est une protéine que l’on trouve essentiellement dans de nombreuses céréales, à commencer par le blé. Elle est donc présente un peu partout dans des aliments courants : pain, pâtes, pizzas, plats préparés industriels et même dans certaines charcuteries.

La maladie cœliaque est une maladie intestinale chronique et auto-immune liée à l'ingestion de gluten. Elle survient chez des personnes génétiquement prédisposées. Lors de l’absorption d’aliments contenant du gluten, le système immunitaire des personnes concernées réagit à la présence de la gliadine, protéine du gluten, en produisant divers anticorps. À terme, cette réaction auto-immune anormale cause des lésions de la paroi intérieure de l'intestin, avec deux conséquences :

- la digestion est altérée ;

- l’organisme assimile moins bien la majorité des nutriments (protéines, graisses, etc.), minéraux et vitamines (fer, calcium, vitamine D, vitamine B9 ou acide folique, etc.)

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité