Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

La rougeole pendant la grossesse peut entraîner de graves complications

Le cas d’une jeune femme ayant contracté la rougeole à sept mois de grossesse rappelle à quel point la maladie peut avoir de graves conséquences. Ce cas particulier apparaît alors que l’on assiste à un regain du nombre de cas de rougeole dans le monde.

La rougeole pendant la grossesse peut entraîner de graves complications interstid/istock

  • Publié 20.05.2019 à 09h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que l’OMS déplore une forte recrudescence des cas de rougeole dans le monde, la revue BMJ Medicine rapporte le cas d’une femme britannique de 27 ans et enceinte de sept mois qui a contracté la rougeole et dont les conditions de santé se sont très rapidement dégradées.

La jeune femme est admise dans un hôpital avec de la fièvre, des douleurs à la gorge et une fréquence cardiaque élevée accompagnés d’une éruption cutanée de ses paumes de main à son visage. Les médecins pensent d’abord à une infection virale comme la grippe. L’éruption cutanée ne ressemblait que très peu à celle typique de la rougeole. La rougeole se retrouve donc tout en bas de la liste des diagnostics possibles.

L’état général de la patiente se dégrade un jour après son admission. Elle souffre d’une infection respiratoire qui s’aggrave les cinq jours suivants et cause un arrêt respiratoire. La décision est prise de procéder à un accouchement prématuré par césarienne. Bonne nouvelle : le bébé et la mère sont sains et saufs. Le fœtus n’avait pas été atteint par la rougeole et la jeune femme a été traitée avec succès.

Pourtant, le bon diagnostic n’a pu être fait qu’après que le conjoint de la jeune femme se présente à l’hôpital avec les symptômes de la rougeole. C’est seulement à ce moment-là que les médecins ont pu poser un diagnostic.

Pneumonie, hépatite et fausse couche 

Plusieurs complications peuvent émerger de la contraction de la rougeole pendant une grossesse comme la pneumonie ou l’hépatite. Dans une étude réalisée en 1993, sur 58 femmes atteintes de la rougeole pendant leur grossesse, 60% ont dû être hospitalisées, 26% ont eu une pneumonie et 3% sont mortes de complications liées à la maladie. Certaines complications peuvent aussi toucher le fœtus et causer une fausse couche, la naissance prématurée, l'inflammation cérébrale ou la mort néonatale. 

Il est d’autant plus risqué de contracter la rougeole que les symptômes ne sont pas les mêmes sur une femme enceinte et parfois difficiles à diagnostiquer. Le système immunitaire de la femme enceinte étant déprimé, l’éruption cutanée typique de la rougeole peut ne pas se déclarer. Il faudra donc plus de temps pour que le diagnostic soit fait et le traitement prescrit. 

La résurgence du nombre de cas de rougeole à travers le monde peut être largement expliqué par un nombre de plus en plus important de personnes qui refusent de se faire vacciner contre la maladie. C’était le cas de cette jeune femme. Pour éradiquer une maladie, il faut atteindre ce qu’on appelle le seuil d’immunité collective, c’est-à-dire qu’il faut qu’une très large proportion de la population soit vaccinée contre la maladie en question pour limiter les risques d’épidémie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité