Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez les enfants

Le bisphénol A abîme l'émail des dents

Des chercheurs ont montré que des dents de rats traitées avec du bisphénol A étaient altérées. Ces altérations ressemblent à une pathologie de l’émail affectant de nombreux enfants.

Le bisphénol A abîme l\'émail des dents SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 10.06.2013 à 17h44
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dents ont-elles été les premières vicitmes du bisphénol A ? Des chercheurs de l'Inserm ont montré que des dents de rats traitées avec du BPA pouvaient être altérées. L’analyse de ces altérations montre par ailleurs de nombreuses caractéristiques communes avec une pathologie de l’émail des dents affectant de nombreux enfants.

Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en traitant avec de faibles doses journalières de bisphénol A des incisives de rats (5 microgrammes/kg/jour), cela dans une fenêtre de développement qui ne dépassait pas les 30 jours qui suivaient la naissance.
Les premières observations des chercheurs ont fait état de « taches blanches » sur les incisives de ces rats. L'analyse de ces dents a par la suite montré de nombreuses caractéristiques communes avec une pathologie de l’émail appelée MIH (Molar Incisor Hypomineralization) qui affecte les premières molaires et incisives permanentes des enfants.
Cette pathologie touche environ 18% des enfants de 6 à 8 ans. Ces derniers présentent alors des dents hypersensibles à la douleur et plus susceptibles aux caries. « Il est intéressant de remarquer que la période de formation de ces dents correspond à celle où l’individu est le plus susceptible au bisphenol A », précisent les chercheurs.


 


Pour Sylvie Babajko, qui a dirigé l'étude, « dans la mesure où le BPA aurait le même mécanisme d’action chez le rat et chez l’homme, il pourrait être un agent causal du MIH ». Et la chercheuse de conclure, « la dent pourrait donc être utilisée comme marqueur précoce d’exposition aux perturbateurs endocriniens agissant comme le BPA et aiderait ainsi à dépister des pathologies lourdes apparaissant plusieurs années après ».


Le BPA est un composé chimique qui entre dans la composition de plastiques et de résines. Il est utilisé dans la fabrication de récipients alimentaires tels que les bouteilles et biberons, rappelle l'Inserm. De récentes études ont montré que ce composé industriel induisait des effets néfastes sur la reproduction, le développement et le métabolisme d’animaux de laboratoire. Il est fortement suspecté d’avoir les mêmes conséquences sur l’homme. C'est pourquoi par mesure de précaution, la fabrication et la commercialisation des biberons contenant du bisphénol A sont interdites depuis janvier 2011 en Europe. Cette interdiction s’étendra à tous les contenants alimentaires à partir de juillet 2015 en France. Et, dans cette étude, la dent vient s’ajouter à la liste déjà longue des cibles du BPA.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité