Publicité

QUESTION D'ACTU

Le secret des couples qui durent

Mariage heureux : la génétique des couples est une des clefs

Certains patrimoines génétiques ont plus de chances de réussir leur mariage que d'autres. Voici lesquels. 

Mariage heureux : la génétique des couples est une des clefs Rawpixel / istock

  • Publié 01.03.2019 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour réussir son mariage, un des secrets serait finalement… génétique. C’est la conclusion d’une nouvelle étude publiée dans la revue PLOS ONE, qui a analysé le rôle d'une variation génétique affectant l'ocytocine, l'hormone dite "de l'amour".

Encore l’objet de nombreuses recherches, l’ocytocine est connue pour stimuler l’émission de lait chez les jeunes mamans et pourrait inhiber la détection de la peur. Elle favoriserait aussi le comportement protecteur d’une mère envers ses enfants. Chez l’homme, on a mis en évidence un effet de l’ocytocine dans la confiance, l’empathie, la générosité, la sexualité, la réactivité aux stress et l’attachement social ou conjugal. Ce serait, en quelque sorte, "un filtre d’amour".

Satisfaction conjugale et sécurité affective

La directrice de recherche Joan Monin, professeure agrégée à la Yale School of Public Health, et son équipe ont étudié 178 couples mariés, âgés de 37 à 90 ans. Chaque participant a répondu à un sondage évaluant les degrés de satisfaction conjugale et de sécurité affective, puis a fourni un échantillon de salive pour l’analyse génétique.
 
Résultat : lorsqu'au moins un partenaire présentait une variation génétique produisant plus d'ocytocine, le couple a fait état d'une satisfaction conjugale et d’une sécurité affective significativement plus élevées. "Cette étude montre que la façon dont nous nous sentons dans nos relations intimes est influencée par bien plus que les expériences que nous partageons avec nos partenaires au fil du temps", a déclaré Joan Monin. "Dans le mariage, les gens sont aussi influencés par leurs prédispositions génétiques et celles de leur partenaire", ajoute-t-elle, à hauteur de 4%.

"Un couple nécessite des efforts permanents"

Reste "qu’un couple nécessite des efforts permanents, ce qui n’est pas toujours facile à accepter. C'est pour cela que je répète qu'un couple, ce n'est pas 1 + 1 = 2, mais 1 + 1 = 3 : toi, moi et notre relation. Prendre soin de sa relation demande du temps, de la disponibilé, de la bonne volonté. Et ce n'est pas évident à loger dans nos agendas. J'invite les amoureux à dialoguer, selon la méthode que j'ai nommée ECA : Écouter, Comprendre, Accepter", rappelle le psychiatre et psychothérapeute Frédéric Fanget dans son livre Oser le couple.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité