Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Mariage pour tous : moins de suicides parmi les jeunes homosexuels

Dans les Etats américains qui ont légalisé le mariage pour tous, les taux de suicide chez les adolescents homosexuels et bisexuels ont diminué.

Mariage pour tous : moins de suicides parmi les jeunes homosexuels ivga/epictura

  • Publié 21.02.2017 à 10h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Les bénéfices de l’ouverture du mariage aux couples homosexuels sont bien réels. Selon une étude publiée dans la revue JAMA Pediatrics, l’instauration de cette mesure s’est accompagnée d’une diminution significative des taux de suicide parmi les lycéens homosexuels et bisexuels au niveau national.

Les travaux ont comparé les données dans les Etats américains qui ont légalisé le mariage gay avant janvier 2015 à celles des Etats qui ne l’ont pas fait. Selon les auteurs, le fait d’avoir adopté cette mesure est associé à une diminution de 135 000 suicides dans l’enseignement secondaire, dont la plupart concernent des jeunes gays, lesbiennes ou bisexuels.

14 % de suicides en moins

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont utilisé les données du « Youth Risk Behaviour Surveillance System », une étude menée par les CDC américains sur les jeunes. Les données incluent 32 des 35 Etats ayant légalisé le mariage pour tous entre janvier 2004 et janvier 2015. Pour saisir les tendances, les auteurs ont étudié les périodes de cinq ans précédant le passage de la loi dans ces Etats.

Or, selon leurs observations, le passage des lois étatiques ouvrant le mariage à tous les couples était associé à une réduction de 7 % du taux de suicides au lycée, toutes populations confondues, et de 14 % pour les adolescents issus des « minorités » (gays, lesbiennes, bisexuels). Cet effet était perceptible pendant deux ans suivant le passage de la loi. Dans les Etats n’ayant pas adopté cette législation, les taux sont restés stables.

Population à risque

« Permettre aux personnes de même sexe de se marier réduit les stigmates structurels associés à l’orientation sexuelle », expliquent les auteurs, qui voient dans ces travaux la démonstration de l’impact des politiques sociales sur les comportements. « Il est probable que le fait d’avoir les mêmes droits que les autres – même si ces lycéens n’envisagent pas de se marier dans l’immédiat – permette aux jeunes de se sentir moins stigmatisés et plus optimistes pour l’avenir ».

Toutefois, les auteurs ignorent si c’est la modification législative elle-même qui constitue le facteur de diminution du risque de suicide, ou la campagne médiatique et le bruit autour de cette loi.

A noter qu’à partir de juin 2015, le mariage pour tous a été adopté au niveau fédéral. Aux Etats-Unis, les jeunes gays, lesbiennes et bisexuels constituent une population à fort risque de suicide, rappellent les auteurs. En 2015, près d’un tiers de ces jeunes ont tenté de mettre fin à leurs jours, contre 6 % parmi les adolescents hétérosexuels.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité