Publicité

QUESTION D'ACTU

Avancée médicale

Grippe : nos cellules immunitaires pourraient contribuer à la création d'un vaccin universel

Des chercheurs australiens ont découvert que certaines cellules immunitaires, présentes chez la moitié de la population mondiale, seraient efficaces contre tous les virus de la grippe. 

Grippe : nos cellules immunitaires pourraient contribuer à la création d'un vaccin universel Davizro/istock

  • Publié 19.02.2019 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Déjà plus de 1800 décès attribuables à la grippe ont été recensés depuis le début de l'hiver en France. "Il y a deux virus qui circulent, expliquait récemment la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur Europe 1. C’est de plus en plus le cas et c’est pour ça que le vaccin essaie de couvrir différentes souches. Sur le virus classique, la souche A, le vaccin couvre à peu près 50 % des gens, et sur l’autre virus qui circule, la couverture est très médiocre, à 20 %". 

Des cellules présentes chez la moitié de la population mondiale

Des résultats qui légitiment le travail de recherche entamé par la communauté scientifique pour mettre au point un vaccin universel. Et justement, il semblerait que des chercheurs australiens soient parvenus à identifier des cellules immunitaires qui pourraient l'y aider. 

Comme ils l'expliquent dans la revue Nature Immunology, ces cellules immunitaires "assassines" seraient présentes chez la moitié de la population mondiale et efficaces contre tous les types de virus de la grippe. Idéal donc pour créer un vaccin universel, qui agirait également chez les personnes démunies de ces "supers" cellules. "C’est une avancée extraordinaire (…) qui pourrait aboutir à un vaccin qu’on n’aurait pas à modifier chaque année", a déclaré l'équipe australienne. 

Pour le moment, les modifications génétiques constantes des virus grippaux imposent d’ajuster la composition du vaccin tous les ans afin d'y introduire les souches les plus récentes en circulation. Ce pourquoi il est recommandé de se faire vacciner chaque année. C'est précisément "le réseau mondial de l’OMS pour la surveillance de la grippe qui établit la composition du vaccin, rappelle l'Institut Pasteur. Il rassemble les Centres Collaborateurs OMS du monde entier et il est chargé de contrôler les virus en circulation chez l’homme et d’identifier rapidement les nouvelles souches. Sur la base des informations recueillies par le réseau, l’OMS recommande chaque année la composition du vaccin pour qu’il soit efficace contre les trois souches les plus récentes en circulation".

250 000 à 500 000 décès par an

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), entre 3 et 5 millions de cas graves et 250 000 à 500 000 décès sont enregistrés chaque année dans le monde à cause des virus de la grippe. Les hospitalisations et les décès surviennent principalement dans les populations fragilisées (personnes âgées, femmes enceintes, malades chroniques, enfants en bas âge, etc.). En France, la grippe touche chaque année entre 2 et 8 millions de personnes selon le Groupe d’expertise et d’information sur la grippe et provoque entre 1500 et 2000 morts, essentiellement chez les plus de 65 ans.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité