Publicité

QUESTION D'ACTU

Bronchopneumopathie chronique obstructive

Grippe : les patients atteints de BPCO doivent absolument se faire vacciner

Les personnes qui souffrent de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) doivent impérativement se faire vacciner contre la grippe, sous peine de risquer d'y laisser leur vie. 

Grippe : les patients atteints de BPCO doivent absolument se faire vacciner KatarzynaBialasiewicz / istock.

  • Publié 24.01.2019 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme l’ensemble des personnes fragiles, celles qui souffrent de BPCO ont tout intérêt à se faire vacciner contre la grippe, car cela leur évite des hospitalisations, voire, dans le pire des cas, la mort. Une nouvelle étude a ainsi révélé que la grippe était une cause courante d'hospitalisation chez les patients atteints de BPCO, et que les conséquences pouvaient être très graves : un patient sur dix décède dans ce cas, et un malade sur cinq finit aux soins intensifs. Pourtant, environ 40% des malades ne se font pas immuniser contre le virus.

"Se faire vacciner tous les ans"

"Compte tenu des résultats de cette étude, nous encourageons fortement les patients atteints de BPCO à se faire vacciner tous les ans pour se protéger contre la grippe et ses graves conséquences sur la santé", indique la directrice de la recherche Sunita Mulpuru, de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa (Canada). Elle base ses conclusions sur des données médicales recueillies auprès de 46 hôpitaux.

Une fois hospitalisés, les patients atteints de BPCO ayant la grippe ont plus souvent eu besoin d'une ventilation (8,7% vs 5,2%), ont un risque de décès plus élevé (9,7% vs 7,9%) et ont eu davantage recours aux soins intensifs (17,2% vs 12,1%) que les autres. Chez les patients qui utilisaient de l'oxygène à domicile, les risques étaient encore plus élevés.

L'épidémie de grippe s'est installée en France

Pourtant, malgré les avantages évidents de la vaccination contre la grippe, seulement 66,5% des membres de la cohorte étaient immunisés contre le virus. Selon les dernières données de Santé Publique France, l’activité grippale est en nette augmentation, toutes les régions métropolitaines étant en épidémie, à l'exception de la Normandie. Depuis le 1er novembre 2018, 259 cas graves de grippe ont été signalés. Près de la moitié (49%) sont âgés de 65 ans et plus, et la majorité (85%) d’entre eux présente des facteurs de risque telle que la BPCO.

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie chronique inflammatoire qui touche les bronches et qui s'associe à de nombreuses maladies cardiovasculaires. Elle progresse lentement et devient invalidante, se caractérisant par une diminution progressive du souffle. Largement sous-estimée, elle touche probablement plus de 3,5 millions de personnes, soit 6 à 8% de la population adulte française. Responsable de 3% des décès en France, la BPCO pourrait être la 4ème cause de mortalité en 2030.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité