Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Grippe : l'épidémie est là, les gestes pour s'en prémunir

Forte augmentation de l’épidémie de grippe qui touche désormais toute la France métropolitaine. Santé publique semble estimer que le pic de l'épidémie est encore devant nous et les urgences de certaines régions restent sous tension. La part des hospitalisations après passage aux urgences est stable à 12%. 

Grippe : l'épidémie est là, les gestes pour s'en prémunir vadimguzhva/istock

  • Publié 03.02.2019 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon le dernier bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles qui concerne la quatrième semaine de janvier, en France métropolitaine, la fréquence des syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale est estimée à 339 cas pour 100 000 habitants, en hausse par rapport à la semaine précédente.

Selon le bulletin hebdomadaire de Santé Publique France, la part de la grippe dans les hospitalisation n'a cessé d'augmenté et concerne désormais 18% des hospitalisations avec une majorité de personnes de plus de 75 ans hospitalisées.

Certaines régions très touchées

Comme chaque année, les urgences sont surchargées, voire franchement débordées en Occitanie. La fréquence de la grippe est la plus forte en Occitanie (466 cas pour 100 000 habitants), Corse (422 cas pour 100 000 habitants) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (418 cas pour 100 000 habitants).

Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles n'ont pas de gravité particulière : le pourcentage d’hospitalisation a été estimé à 0,5%. La part des hospitalisations après passage aux urgences est stable à 12%.

Deux virus en circulation

Cette épidémie 2018-2019 se caractérise désormais par une co-circulation de 2 virus : le virus de type A(H1N1) qui est retrouvé dans 38% des cas en ville et le virus A(H3N2,) retrouvé dans 51% des cas. L'une de ces 2 souches n'est pas bien couverte par le vaccin.

D’après le Pr Bruno Lina, virologue spécialiste de la grippe, interrogé par nos collègues de France Info, si le vaccin actuel couvre efficacement le A(H1N1), ce n’est pas le cas pour le A(H3N2). Les taux d'efficacité pour le vaccin oscilleraient donc entre 40% pour le virus A(H1N1) et moins de 10% pour le A(H3N2).

Le problème, c'est que c'est ce dernier virus A(H3N2) qui touche le plus les personnes âgées et il peut provoquer leur décès. C'est ce qui peut se passer dans les maisons de retraite où, en moyenne 88% des pensionnaires sont vaccinés et seulement 33% des personnels.

Maintien nécessaire des mesures de prévention

Le Ministère de la Santé reste donc mobilisé et la campagne de prévention reste pertinente, mais il est un peut tard pour la vaccination, celle-ci requérant quelques jours pour être efficace. La direction générale de la Santé (DGS) continue donc d’appeler à adopter des gestes simples, les « gestes barrières » pour limiter la transmission de la maladie.

Il est donc indispensable que chacun adopte au quotidien les gestes de prévention, notamment en collectivités et dans les transports en commun où le virus se transmet facilement : pas besoin de toux ou d'éternuement car le virus est en suspension dans l'air expiré au cours de la respiration.

Les gestes de prévention de la diffusion du virus

Ces « gestes barrières » sont rappelés par Santé publique France en cas d’épidémie de grippe de grande ampleur. Il existe 7 gestes barrières à adopter pour se protéger contre les virus de l’hiver :
• Geste 1 : se laver les mains
• Geste 2 : se couvrir le nez et la bouche quand on tousse ou éternue
• Geste 3 : se moucher dans un mouchoir à usage unique
• Geste 4 : éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche

Et quand on est atteint par les virus de l’hiver :
• Geste 5 : limiter les sorties, contacter le médecin si besoin
• Geste 6 : limiter les contacts directs et indirects (via les objets)
• Geste 7 : porter un masque (notamment lorsqu’on est en contact avec des personnes fragiles)

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité