Publicité

QUESTION D'ACTU

Sujet tabou

Sexualité : un homme sur trois a déjà simulé un orgasme

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, un homme sur trois a déjà simulé un orgasme, ce que supportent mal les partenaires féminines quand elles l'apprennent. 

Sexualité : un homme sur trois a déjà simulé un orgasme tommaso79 / istock

  • Publié 13.02.2019 à 20h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Dans l’imaginaire collectif, il est aisément admis que les femmes peuvent faire semblant d’atteindre le septième ciel. Mais si environ 70% d’entre elles admettent avoir déjà simulé un orgasme avec leur partenaire, près d’un homme sur trois avoue aussi l’avoir déjà feint. 48% des hommes homosexuels et 34% des bisexuels déclarent ainsi avoir déjà fait semblant d’avoir du plaisir, tout comme 25% d’hommes hétérosexuels.

Davantage de reproches

Fait à souligner : ces derniers en subissent davantage le reproche. 21% des hommes hétérosexuels interrogés disent s’être disputés avec leur partenaire après avoir avoué simuler. À l’inverse, 31% des femmes ayant fait semblant disent que leur partenaire a tenté de mieux faire après l’avoir découvert.

"Une relation sexuelle ne devrait pas générer de culpabilité ni de honte. Pour favoriser l’épanouissement, il est important de ne pas se mettre de pression face à cette course à l’orgasme. L’essentiel est de communiquer et d’être à l’écoute de son/sa partenaire", explique Dr Sophie Albe-Ly, médecin chez Zava France.

Bien que 28% des hommes déclarent plus facilement faire semblant avec une aventure d’un soir, plus d’une personne interrogée sur trois (hommes et femmes confondus) admet néanmoins feindre le plaisir avec un partenaire de longue date. Des statistiques qui tombent à 15% une fois mariés.

La pénétration vaginale procure le plus de plaisir

Pour 48,9% des Français, la pénétration vaginale est la pratique sexuelle qui leur procure le plus de plaisir. Viennent ensuite les caresses (34,5%), la fellation (12,4%) et le cunnilingus (4,2%). Les plus friands de caresses sont les plus âgés (41,1% des 60-69 ans), et les plus sensibles à la fellation sont les jeunes (14,3% des 18-24 ans).

L'orgasme est le point culminant et le terme de l'excitation sexuelle, caractérisé par des sensations physiques intenses. Celui des hommes ne dure que de 5 à 22 secondes, et n’est pas systématiquement associé à l’éjaculation. Lorsqu’ils se déconcentrent juste avant de jouir, la mécanique de l’éjaculation se lance, mais le système nerveux peut ne pas suivre.

*Source : étude Zava, Faking it. Exploring why women and men fake orgasms.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité