Publicité

QUESTION D'ACTU

Daily news

Grippe, impact des réseaux sociaux et opération des amygdales : les trois infos du jour

L'épidémie de grippe s'étend à toutes les régions de France, les réseaux sociaux ne seraient pas si nocifs pour notre santé mentale et l'opération des amygdales peut être réalisée plus tard qu'on ne le pensait. Voici les trois infos du jour.

Grippe, impact des réseaux sociaux et opération des amygdales : les trois infos du jour Abscent84 /istock

  • Publié 11.02.2019 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Tout savoir sur la grippe et les bons réflexes à adopter

Le pic épidémique de la grippe est au plus haut dans pratiquement tous les départements de l'Hexagone. Les autorités sanitaires déploraient 1100 décès attribuables au virus le 20 janvier dernier, médecins et hôpitaux sont débordés. "La semaine dernière, l’âge médian des personnes malades était de 18 ans (3 mois à 95 ans), les hommes représentaient 49% des cas", précise le réseau Sentinelle dans son dernier bulletin. Dans la mesure où une personne malade peut en contaminer 20 et que le vaccin est moyennement efficace cette année, il parait essentiel de rappeler certaines mesures d’hygiène assez simples pouvant limiter les risques de contagion. Notre article est à retrouver ici.

Facebook, Instagram, Twitter... l'impact des réseaux sociaux sur nous

De Facebook à Instagram, en passant par Snapchat et Twitter, nous passons tous de plus en plus de temps connectés aux réseaux sociaux, à scruter les photos des autres, à envier leur style de vie et leur apparence physique. Une addiction loin d’être inoffensive. De nombreux travaux universitaires ont en effet analysé les conséquences de notre appétence pour les réseaux sociaux. Tous en ont conclu que leur usage développait le sentiment de solitude, une faible estime de soi et augmentait le risque de dépression, en particulier chez les adolescents. Mais une nouvelle étude change la donne. On vous en plus dans notre article.

Quand faut-il enlever les amygdales ?

Contrairement à ce que l’on pensait jusqu’ici, les amygdales ne rétrécissent pas pendant l’adolescence. Ces informations inédites pourraient modifier le moment choisi pour opérer. Actuellement, le retrait des amygdales est envisagé pour les enfants qui ont entre 5 et 10 ans, victimes par exemple de plus de cinq angines à streptocoques dans l'année ou encore d’apnées du sommeil. Plus d'informations à retrouver ici

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité