Publicité

QUESTION D'ACTU

Microbiote

Colite ulcéreuse : la greffe fécale serait efficace

La greffe fécale peut être efficace pour soigner les colites ulcéreuses, dont les traitements actuels ont des effets secondaires importants. 

Colite ulcéreuse : la greffe fécale serait efficace Khosrork / istock.

  • Publié 16.01.2019 à 14h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Un nouvel essai a démontré que la greffe de microbiote fécal peut traiter avec succès les patients atteints de colite ulcéreuse. L'étude, randomisée à double insu, a été publiée dans le JAMA. 73 adultes atteints de colite ulcéreuse légère à modérée y ont participé.

Certains ont reçu une greffe de microbiote fécal, d’autres leurs propres selles (placebo) via une coloscopie, suivie de deux lavements. Résultat : la greffe administrée en anaérobiose (dans un milieu exempt d'oxygène) à un donneur pouvait induire une rémission dans la colite ulcéreuse, avec un taux de rémission de 32%, comparativement à 9% sous placebo.

Sans oxygène

"La différence la plus importante dans cet essai par rapport aux études précédentes est l'utilisation d'un traitement anaérobie (sans oxygène) des selles", explique le Dr Sam Costello, directeur de l'étude et gastro-entérologue. "De nombreuses bactéries intestinales meurent avec l'exposition à l'oxygène, et nous savons qu'avec le traitement anaérobie des selles, un grand nombre de bactéries donneuses survivent et peuvent donc être administrées au patient. Nous pensons que c'est peut-être la raison pour laquelle nous avons eu un bon effet thérapeutique avec seulement un petit nombre de traitements", détaille le spécialiste. Un accord a déjà été conclu avec la société britannique Microbiotica pour commercialiser le développement d'une thérapie microbienne issue de cette étude.

D’origine inconnue, la colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire de l’intestin chronique qui consiste en une ulcération fine de la muqueuse interne du gros intestin. L’inflammation débute dans la partie inférieure du côlon, juste au-dessus de l’anus, et progresse vers le haut à des distances variables. La colite ulcéreuse peut être diagnostiquée à n’importe quel âge, avec une fréquence élevée observée chez les jeunes enfants et les personnes âgées de 40 à 50 ans*.

Symptômes

Le saignement rectal se produit chez la plupart des patients et est évident dans les selles. Le deuxième symptôme le plus fréquent est la diarrhée, accompagnée de crampes abdominales douloureuses. L’intensité des symptômes varie de léger à sévère. Il peut en résulter une insuffisance de globules rouges (anémie) si la diarrhée et la perte de sang sont sévères. La constipation peut aussi se développer alors que le corps lutte pour maintenir une fonction intestinale normale.

La colite ulcéreuse peut aussi entraîner chez certains patients des manifestations extra-intestinales, comme la fièvre, l’inflammation oculaire ou des articulations, des ulcères buccaux, ou des nodules sensibles et enflammés des tibias.

*Source : société gastro-intestinale canadienne

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité