• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir

L’or, l’encens et la myrrhe ont des propriétés pour la santé

Symboles de grande richesse à l’époque, l’or, l’encens et la myrrhe sont très bons pour la santé. Explications. 

L’or, l’encens et la myrrhe ont des propriétés pour la santé Rawpixel/iStock

  • Publié le 25.12.2018 à 15h50
  • |
  • |
  • |
  • |


La myrrhe, l'or et l'encens ont en commun des propriétés bénéfiques pour la santé. 

L’or et ses propriétés millénaires 

L’or est utilisé depuis des millénaires pour ses bienfaits supposés sur la santé. En Chine, 2 500 ans avant JC, il était utilisé comme médicament. Au Moyen-Âge, l’idée était répandue qu’il était bénéfique pour lutter contre la dépression ou la migraine. Au XIXe siècle, on pensait qu’il calmait les nerfs et permettait de soigner l’alcoolisme ou encore l’épilepsie. Aujourd’hui, certains médicaments contiennent des sels d’or notamment ceux qui soulagent l’arthrose. On trouve aussi cette matière précieuse dans les couronnes dentaires, les prothèses auditives ou encore les pacemakers, car elle est très facilement assimilable par le corps humain.  

Toutes les propriétés de l’or ne sont pas encore connues. Des recherches montrent que les nanoparticules d’or permettraient de soigner plus précisément les cancers. Elles seraient capables de se coller aux cellules cancéreuses. Grâce à cela, les médecins pourraient plus facilement les repérer et mieux les détruire. Les molécules d’or seraient aussi bonnes pour la peau, elles sont en tous cas utilisées par certaines marques de cosmétiques. 

Attention au choix de l’encens 

Depuis plusieurs années, l'encens est accusé de polluer nos voies respiratoires. Pourtant, ce produit, a des vertus apaisantes lorsqu’il est 100% naturel. D’après certaines recherches, il serait bon pour soigner l’acné, les toux, ou encore l’anxiété. L’encens est issu des résines de différents arbres de la famille des Boswellia, les acides présents dans ces matières seraient bénéfiques dans la lutte contre l’inflammation. 

La myrrhe, une résine aux bienfaits multiples 

La myrrhe est utilisée depuis des milliers d’années pour soigner diverses affections : les Grecs l’utilisaient pour soigner des plaies ; au Moyen-Orient, elle soulageait l’eczéma ; en Egypte, elle traitait l’herpès et en médecine traditionnelle chinoise, elle est utilisée pour favoriser une bonne circulation sanguine. Aujourd’hui, l’huile essentielle de myrrhe est souvent utilisée pour soigner les irritations de la bouche ou de la gorge, ainsi que les blessures légères. Comme l’or, la myrrhe aurait des propriétés intéressantes pour la lutte contre le cancer. Dans le cancer de la prostate, les composants de la myrrhe permettent d’empêcher la prolifération des cellules cancéreuses. 

A travers le temps, ces différents présents n'ont rien perdu de leur valeur. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité