Publicité

QUESTION D'ACTU

Xanax, valium, lexomil

Dépression : les médicaments benzodiazépines sont toujours trop et mal consommés

Aux Etats-Unis, les Américains consomment toujours plus de benzodiazépines, une classe de médicaments utilisés pour traiter des affections comme l'anxiété et l'insomnie.

Dépression : les médicaments benzodiazépines sont toujours trop et mal consommés Maximilian_Clarke / istock

  • Publié 18.12.2018 à 18h08
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus d'un Américain sur huit (12,6%) a consommé des benzodiazépines au cours de 2018, un chiffre en constante augmentation selon une nouvelle étude. La France fait aussi partie des pays les plus consommateurs de ces médicaments. 

Les benzodiazépines sont une classe de médicaments utilisés pour traiter des affections comme l'anxiété et l'insomnie. Il s'agit notamment de l'alprazolam (Xanax, Niravam), du diazépam (Valium), du clonazépam (Klonopin) ou encore du lorazépam (Ativan).

Former les soignants

Pourtant, dans 17% des cas, ils ne sont pas consommés pour les bonnes raisons, ou sur de bien trop longues périodes. "Cela montre que nous devons aider les prestataires de soins à commencer par la fin lorsqu'ils prescrivent une benzodiazépine, en débutant par une ordonnance de courte durée et en engageant les patients dans des discussions sur le moment de réévaluer leurs symptômes", analyse Lauren Gerlach, et psychiatre gériatrique. "Nous devons aussi former les soignants sur les traitements non pharmaceutiques efficaces, comme la thérapie cognitivo-comportementale", ajoute-t-elle. 

Les jeunes adultes de 18 à 25 ans et les 50 à 64 ans sont les plus concernés par ce problème. Autre fait inquiétant : les femmes consomment plus de benzodiazépines, mais les hommes sont plus susceptibles de les ingérer à mauvais escient.

Hécatombe aux Etats-Unis

L'étude a également révélé que l'usage abusif de benzodiazépines était fortement associé à l'usage abusif d'opioïdes, responsables d’une véritable hécatombe aux Etats-Unis. Les auteurs soulignent que ces problèmes pourraient se résoudre par un meilleur accès aux Thérapies Cognitivo Comportemental.

En France, une personne âgée sur quatre est accro aux benzodiazépines. Bien que les dernières données montrent une baisse de la consommation de benzodiazépines, le nombre d’utilisateurs en France reste toujours trop élevé. En 2015, près de 13,4% de la population française a en effet consommé au moins une fois une benzodiazépine (anxiolytique principalement). La France se situe ainsi au 2ème rang de la prise en Europe, derrière l'Espagne. Mais c’est aussi chez nous que la plus forte diminution est observée entre 2012 et 2015 (10 % contre 5,1% de diminution globale en Europe).

Les traitements sont initiés par un médecin généraliste

Côté prescripteur, les traitements sont initiés par un médecin généraliste dans environ 82% des cas, alors qu’ils sont d’ordre psychiatriques. La durée du premier épisode de traitement est inférieure ou égale à 28 jours dans 75% des cas et inférieure à 12 semaines dans 90% des cas. Sauf que de 2012 à 2014, 15% des nouveaux utilisateurs ont eu un premier épisode de traitement d’une durée non conforme aux recommandations, parmi lesquels environ 2% de plus d’un an.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité