Publicité

QUESTION D'ACTU

Tumeur cachée

Il pensait seulement avoir un gros ventre, mais se fait diagnostiquer une tumeur de 35 kilos

Aux Etats-Unis, un Californien de 47 ans a découvert que son gros ventre et son surpoids étaient en réalité dus à une tumeur cancéreuse de 35 kilos. 

Il pensait seulement avoir un gros ventre, mais se fait diagnostiquer une tumeur de 35 kilos andrewsafonov / iStock

  • Publié 29.11.2018 à 16h39
  • |
  • |
  • |
  • |


"Je pensais juste être gros". C’est en ces mots que Hector Hernandez, un Californien de 47 ans, explique au Washington Post comment il a pu passer à côté d’un problème de santé majeur. Du haut de ses 136 kilos, l’Américain se faisait souvent charrier par ses amis pour son "ventre à bière", même s’il n’en buvait que rarement. Et pour cause, il cachait en réalité une tumeur cancéreuse de 35 kilos !

Un cancer rare

Il y a quelques années, Hector Hernandez est allé voir un médecin. Son estomac s’était mis à grossir, il souffrait de constipation, de brûlures d’estomac et avait des difficultés à respirer. Des symptômes mis sur le compte de sa prise de poids uniquement. Mais le Californien décide de voir un second médecin. C’est ce dernier qui diagnostique une tumeur cancéreuse rare des tissus graisseux, du nom de liposarcome rétropéritonéal. Ce type de cancer est généralement sans symptôme et est découvert lorsque la tumeur devient très grosse.

35 kilos, un poids record

Hector Hernandez a dû se faire opérer par William Tseng, oncologue et professeur assistant à l’University of Southern California, à Los Angeles. "C’est probablement la plus grosse tumeur que j’ai dû retirer", explique le médecin au Washington Post. William Tseng a réalisé une douzaine d’opérations de ce type, mais chaque tumeur pesait en moyenne entre 20 et 30 kilos.

Hector Hernandez n’est pas le seul à avoir confondu son "ventre à bière" avec une simple prise de poids. L’année dernière, un homme du New Jersey s’est étonné de ne pas voir son estomac rétrécir alors qu’il venait de perdre 15 kilos. En vérité, il avait une tumeur cancéreuse de 13 kilos. Une intervention chirurgicale était nécessaire pour la retirer.

Avoir un gros ventre peut être dangereux

Si l’expression "ventre à bière" peut faire sourire, avoir un gros ventre est en réalité source de danger. Et ce, même si la personne concernée ne souffre pas d’obésité. Une étude publiée il y a quelques mois démontre ainsi qu’avoir un gros ventre multiplie les risques de développer une maladie cardiovasculaire. En cause : une mauvaise répartition des graisses qui souligne un mode de vie sédentaire, une faible masse musculaire et un trop grand nombre de glucides raffinés. Si votre tour de taille est plus large que votre tour de hanches un conseil : pratiquez une activité physique régulière pour l’éliminer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité